• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Secondaire en spectacle: délégation record pour la Mauricie 

Secondaire en spectacle: délégation record pour la Mauricie

La Mauricie enverra une délégation record de 145 jeunes artistes pour le 16e... (Photo: Capture d'écran)

Agrandir

Photo: Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Mauricie enverra une délégation record de 145 jeunes artistes pour le 16e Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle qui se tient à Rimouski à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 31 mai.

La délégation mauricienne sera la plus importante des 15 délégations régionales présentes, qui totaliseront 900 jeunes. La tenue de l'événement provincial à Rimouski constitue un retour aux sources pour l'événement qui y avait vu le jour en 2000 et qui s'y était tenu pendant trois ans avant que la Mauricie ne prenne la relève.

Au sein de la délégation mauricienne, on comptera 20 lauréats des finales régionales qui seront des participants à la grande finale nationale. Ces lauréats sont Camille Bourgeois, Sarah Bussière, Ann-Sarah Désilets, Claudie Bleu Voua, Anne Beauchesne, Noémie Gravel et Émilie Grignon, du Collège Marie-de-l'Incarnation, Jennyfer Saucier Leblond, de l'école Chavigny, Rosalie Ayotte, de l'école secondaire Paul-Le Jeune, Jasmine Bouchard, Madeleine Bellefeuille et Jérôme Saint-Jean, de l'Académie les Estacades, Antoine Lachance, Arianne Gagnon, Laurence Poirier, Justine Frigon, Heidi Fortin, Jacob Masseau, Frédéric Germain et Jérémy Dupont, du Séminaire Sainte-Marie.

Les autres jeunes de la délégation sont des participants à l'une ou l'autre des 14 finales locales. En plus d'encourager leurs confrères et consoeurs de la région, ils participeront à des ateliers de formation et à des visites culturelles offerts pendant le Rendez-vous panquébécois. Devant le grand nombre de participants à la finale régionale mauricienne, on l'a présentée en deux volets qui ont permis de couronner les 20 lauréats. Une équipe d'animation de quatre jeunes sera aussi de la partie pour représenter la région.

«La Mauricie délègue toujours une centaine de participants à chaque année, estime Isabelle Bédard, coordonnatrice en développement culturel à l'URLS, mais cette année, peut-être à cause de la visibilité supplémentaire que Secondaire en spectacle a obtenu en raison des rumeurs de coupes dans le programme, la participation a été plus forte. Plusieurs jeunes ont pensé qu'il pourrait s'agir de la dernière édition et ça a provoqué un engouement. Le bouche à oreille a été très important et on compte beaucoup plus de jeunes de secondaires I et II que d'habitude.»

Pour l'instant, la corporation qui gère Secondaire en spectacle est toujours en attente de confirmation de son financement pour l'événement de l'année prochaine. «C'est sûr que ça constitue une certaine crainte mais je pense que le Québec est en train de démontrer que c'est une structure importante pour les jeunes alors, j'ai confiance que ça revienne même si on n'en a pas la confirmation encore, affirme Isabelle Bédard. D'ailleurs, il est bon de noter que ce sont des jeunes de la Mauricie qui ont lancé sur Facebook le mouvement «Les jeunes pour SES» et ce sont aussi les jeunes d'ici qui ont initié la pétition qui doit être envoyée à l'Assemblée nationale par l'intermédiaire de la députée Manon Massé, de Québec Solidaire. Il est évident que l'événement tient à coeur aux jeunes de la Mauricie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer