• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Martin Matte sacré humoriste de l'année au Gala Les Olivier 

Martin Matte sacré humoriste de l'année au Gala Les Olivier

Martin Matte a remporté L'Olivier de l'année.... (Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Martin Matte a remporté L'Olivier de l'année.

Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

«Infoman», Martin Matte et le spectacle de François Bellefeuille ont tous été doublement primés, dimanche soir, au 17e Gala Les Olivier.

François Bellefeuille dominait les nominations, avec cinq. En acceptant le prix du spectacle de l'année, il a remercié le public qui lui permet de faire de l'humour qui le fait «tripper».

Un peu plus tôt, Martin Petit, récompensé avec Marie-Christine Lachance pour la mise en scène du spectacle de François Bellefeuille, s'est montré très élogieux à son égard, disant qu'il avait l'impression d'avoir vu «naître un humoriste» avec cette production, «un des meilleurs premiers one man show (qu'il ait) jamais vu».

Le spécial humoristique du 31 décembre ainsi que l'ensemble de la série Infoman ont aussi été respectivement couronnés. Se disant malhabile dans les remerciements, Jean-René Dufort s'est débrouillé en lisant des cartes de souhait.

Il a également remercié les politiciens «de participer malgré eux» à son émission.

L'autre prix de la télévision a été remis à l'émission Les beaux malaises avec Martin Matte, un homme qui a l'habitude des discours de remerciements: Les beaux malaises a déjà huit trophées à son actif.

«Huit trophées, ça me dit deux choses: que c'est une belle reconnaissance que je reçois parfois du public, parfois de mes pairs; et est-ce qu'on donne trop de trophées au Québec?», a-t-il demandé. Martin Matte a aussi taquiné l'humoriste Sugar Sammy, finaliste comme lui pour l'Olivier de l'année, sur sa stratégie médiatique. Sugar Sammy a diffusé des capsules sur les réseaux sociaux pour encourager ses abonnés à voter pour lui.

M. Matte n'avait toutefois pas à s'inquiéter puisque c'est lui qui a obtenu l'Olivier de l'année.

La grande soirée annuelle des humoristes, qui se déroulait sous le thème de la franchise - prétexte pour faire des blagues sur les différents finalistes -, a également récompensé les auteurs du spectacle Pas trop catholique de Cathy Gauthier, soit l'humoriste elle-même, Pierre Fiola, Julien Tapp et Rémi Bellerive.

Cathy Gauthier s'est dite très heureuse de gagner un Olivier, elle qui, au contraire de ce que laisse entendre le titre de son spectacle, prie toujours Olivier Guimond avant chaque représentation. Il s'agissait de son premier prix en trois spectacles, a-t-elle confié.

Autre première: une femme a remporté le prix Découverte de l'année: la franco-ontarienne Katherine Levac, que le public a connue dans SNL Québec cette année, a d'ailleurs dit que c'est en partie grâce à l'émission Passe-Partout qu'elle fait aujourd'hui de l'humour en français, elle qui a grandi dans une région anglophone.

Alors que Les heures verticales de Louis-José Houde s'est emparé du prix du spectacle le plus populaire, un prix attribué selon les ventes de billets, André Sauvé a gagné le trophée du meilleur numéro d'humour pour La grille d'évaluation. Le succès de la série Web Fiston a été confirmé par le trophée des productions humoristiques dans un nouveau média.

En fin de soirée, le duo Dominic et Martin a rendu un habile hommage burlesque à Gilles Latulippe, décédé l'automne dernier, sur une prestation de la chanteuse Ima.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer