• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Alain Morisod et Sweet People renouent avec le public de la Mauricie 

Alain Morisod et Sweet People renouent avec le public de la Mauricie

Alain Morisod et Sweet People renouent avec le... (Photo d'archives: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Alain Morisod et Sweet People renouent avec le public de la Mauricie vendredi et dimanche.

Photo d'archives: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le parcours d'Alain Morisod et Sweet People au Québec est la trame d'un roman d'amour. Il y a eu la rencontre, un peu incertaine, du début, à la fin des années 70, qui est devenue un coup de foudre qui dure depuis plus de 30 ans. Il ne se dément pas puisque les Suisses préférés des Québécois se produiront devant des salles pratiquement combles aussi bien au Centre des arts de Shawinigan ce soir qu'à la salle Thompson dimanche.

Il s'agit des deux premiers arrêts d'une tournée québécois complètement folle constituée de 44 spectacles en 49 jours, d'ici au 31 mai. Quelle que soit la ville où vous comptez les entendre, il est probable qu'il soit difficile d'obtenir de bonnes places tant les billets s'envolent rapidement. Ça fait 30 ans et 28 tournées que ça dure.

«Ce qui caractérise nos fans québécois par rapport à ceux d'autres endroits, je dirais que c'est la constance de leur affection, indiquait hier Alain Morisod qui a, de bonne grâce, interrompu une répétition pour donner une entrevue au Nouvelliste. Quand on a connu notre premier succès avec Le lac de Côme, jamais on n'aurait cru revenir au Québec 30 ans plus tard. On a vendu plus de 3,5 millions d'albums ici, ce qui est encore difficile à croire pour nous.»

«Je n'ai pas d'explications pour justifier ce succès; je le constate avec énormément de plaisir, tout simplement. Mario Pelchat nous a fait l'honneur de réaliser un album hommage avec certaines de nos chansons interprétées par des artistes d'ici et il sera bientôt certifié platine. Je ne sais pas pourquoi, mais on a un vrai ancrage, ici. Je pense qu'il y a une profonde affinité entre les Suisses francophones et les Québécois qui se reconnaissent dans des valeurs communes en même temps qu'ils sont tous les deux conscients de leur spécificité culturelle à l'intérieur de la francophonie. Quoi qu'il en soit, je suis très heureux d'être ici et bien que cette tournée ne puisse pas être considérée comme des vacances, elle constitue un très grand bonheur pour nous tous.»

Quand il parle de «nous tous», il fait aussi référence à l'équipe d'une bonne douzaine de personnes qui entoure le groupe. «C'est une assez grosse équipée, convient Alain Morisod. Sur l'ensemble de la tournée, c'est 550 chambres d'hôtels qu'on doit réserver. D'ailleurs, nos répétitions servent surtout à se familiariser avec tout le côté technique du spectacle qui est passablement complexe.»

Au niveau artistique, c'est le dernier album d'Alain Morisod et Sweet People qui servira d'axe central au spectacle. Un album original intitulé La dernière séance sorti à la fin de 2014. «Nous offrirons beaucoup de nouvelles chansons que nous avons eues l'occasion de présenter sur scène en Europe mais pas encore ici. On est toujours amoureux des belles mélodies mais je dirais qu'on y retrouve un petit quelque chose qui nous rapproche du style du groupe Abba. Ce sont toujours des mélodies qui restent dans les oreilles. Sur 12 chansons, je crois personnellement qu'il y en a sept ou huit qui auraient très bien pu être les locomotives de l'album.»

«Comme nous sommes quatre interprètes, parfois cinq, chacun avec son style auquel correspondent certaines chansons, ça fait un spectacle qui est un peu tutti frutti, dans lequel les genres se mélangent mais avec la constante des jolies mélodies.»

Quand un groupe a autant de succès dans son répertoire, on ne peut imaginer qu'il prive son public de quelques-uns de ceux-ci. «C'est un peu ce qui est merveilleux dans notre relation avec le public, c'est que chaque personne semble avoir sa propre liste de chansons préférées. Les gens veulent tous les entendre et ça nous fait énormément plaisir de les leur offrir. C'est vrai qu'il y en a plusieurs et dans certains cas, on utilise les medleys ce qui permet d'en parcourir un plus grand nombre. Nos fans le savent: nos spectacles durent près de 3 h 30. Au moment où la plupart des autres spectacles se terminent, nous, on propose l'entracte!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer