• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Le Théâtre des Nouveaux Compagnons lève le rideau sur Sale attente 

Le Théâtre des Nouveaux Compagnons lève le rideau sur Sale attente

Sous la direction d'Annie Trudel, le Théâtre des... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sous la direction d'Annie Trudel, le Théâtre des Nouveaux Compagnons présentera la comédie Sale attente à compter du 9 avril à la salle Anaïs-Allard-Rousseau.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Annie Trudel a assuré plusieurs rôles et fonctions au sein du Théâtre des Nouveaux Compagnons (TNC). Celle qui a entre autres fait sa marque comme conceptrice de décors, directrice technique au sein du conseil d'administration et comédienne, signera la mise en scène de la deuxième production de la troupe cette saison, la comédie Sale attente, présentée dès jeudi à la salle Anaïs-Allard-Rousseau de la Maison de la culture de Trois-Rivières.

Il s'agit d'une pièce écrite au début des années 2000 par le français Franck Didier, ayant comme décor la salle d'attente du bureau d'un dentiste. Le scénario tourne autour des manigances de Madame Ramo qui, souffrant d'une rage de dents, se présente au cabinet dans l'espoir d'être la première reçue. L'agenda du dentiste étant très chargé, Madame Ramo devra attendre le désistement d'un patient pour pouvoir être vue. Si aucun patient ne se désiste de lui-même, pourra-t-elle «provoquer» un désistement?

«Je faisais partie du comité de lecture du TNC et quand j'ai lu cette pièce, j'ai tellement ri que je me suis dit que si je montais une pièce, j'aimerais monter celle-là. Les situations et certains jeux de mots m'ont beaucoup fait rire; pas juste sourire!», raconte Mme Trudel pour expliquer son choix. En novembre 2012, elle avait mis en scène Le vrai monde, de Michel Tremblay, dans un autre registre.

Annie Trudel confie qu'en lisant Sale attente, des comédiens s'imposaient dans son esprit, dont Rollande Lambert dans le rôle de Madame Ramo. «Il y a trois comédiens auxquels je pensais pour des rôles. Des fois, on entend les voix des comédiens auxquels on pense en lisant le texte!», observe-t-elle en mentionnant Rollande Lambert, Robert Turcotte et Mario Baril.

Petite-fille du fondateur de la troupe, Louis-Philippe-Poisson, Annie Trudel a aussi offert un rôle à sa mère, Nicole Poisson, un pilier du TNC.

«Elle n'était pas certaine de pouvoir jouer encore, à cause de la mémoire que ça demande. Mais à l'automne, elle est remontée sur scène pour un spectacle, ça s'est bien passé et ça lui a redonné confiance», raconte Annie Trudel, qui avait elle-même déjà été dirigée par sa mère dans une production antérieure.

La distribution sera complétée par Myriam Lortie, Charles Simoneau, Marina Dutil, Serge Noël et Yvon Parenteau. Pour ce qui est de la mise en scène comme telle, Annie Trudel ne s'est pas trop éloignée du style conventionnel seyant au genre de la pièce choisie.

«Il y a des choses qui s'imposent. Dans ses didascalies, l'auteur donne des filons à suivre et on s'inspire de ça. Mais en répétition, il arrivait qu'on se dise: ''ce serait drôle si on faisait ci ou ça...''», nuance la metteure en scène qui privilégie aussi les «vrais» décors évocateurs et les costumes simples mais efficaces pour dépeindre la personnalité de chaque personnage.

Question d'optimiser la fluidité, le naturel et la compréhension, Annie Trudel et les comédiens se sont permis d'adapter quelques éléments du vocabulaire ou des expressions trop associés à la France. «Nous nous sommes permis de québéquiser quelques expressions. Ce sera dans un français de tous les jours, accessible à tous!»

«Nous invitons les gens à une soirée où ils vont avoir du plaisir, rire, se détendre. Ce n'est pas une pièce avec un grand message qui va vous rendre songeur à la sortie de la salle...», décrit la metteure en scène.

Des représentations sont prévues les 9, 10, 11, 16, 17 et 18 avril à 20 h et le 12 avril à 14 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer