Un livre porteur d'espoir pour Nathalie Simard

Nathalie Simard apparaissait rayonnante de bonheur lors du... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Nathalie Simard apparaissait rayonnante de bonheur lors du lancement de son tout nouveau livre mercredi soir à sa cabane à sucre située à Saint-Mathieu-du-Parc.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) Dix ans après la parution de Briser le silence, le livre dans lequel elle avouait avoir été victime d'agressions sexuelles au cours de son enfance, Nathalie Simard lance un nouveau livre qui relate les difficiles années qui ont suivi ces révélations. Le bouquin, paru à la maison d'édition Les Intouchables, porte le titre de Les chemins de ma liberté.

Même s'il relate des années parfois pénibles, le livre se veut porteur d'espoir. Nathalie Simard y donne sa version sur les nombreux et douloureux événements auxquels elle a été mêlée depuis dix ans et si elle ne nie pas avoir beaucoup souffert, elle porte sur le tout le regard de celle qui a repris sa vie en mains et se sent mûre pour savourer un bonheur longtemps désiré.

Si on a beaucoup louangé le courage dont elle a fait preuve pour avouer publiquement les agressions sexuelles dont elle a été victime, la femme de 45 ans admet aujourd'hui que les années qui ont suivi ont pesé lourd sur ses épaules. Trop lourd, à certaines périodes. «J'ai fait face à beaucoup de choses pendant ces années-là: on m'a accusée de beaucoup de choses, j'ai subi des poursuites de la part de mon ex et de l'ex de mon mari, nous avons eu des déboires financiers, etc. À certains moments, je n'ai plus eu la force de me défendre et j'ai préféré me retirer pour prendre soin de moi. L'écriture de ce livre a été éprouvante, mais finalement, j'arrive à tirer le positif de tout ça, malgré tout.»

«Initialement, je souhaitais faire paraître le livre en 2010 mais à cause de bien des événements et aussi pour des raisons de santé puisque j'ai fait une dépression majeure, il m'a fallu du temps pour reprendre mes forces mais il n'est jamais trop tard pour bien faire.»

«Ç'a été des années pas évidentes mais aujourd'hui, j'ai le sentiment que tout ça est derrière moi. Je possède cette force-là de faire fi du négatif et de retirer le positif des épreuves vécues. J'ai réussi à rester debout malgré tout ce qui s'est passé et c'est ce qui compte.»

«Il n'est pas question de règlements de compte dans le livre. Tout ce que je relate a été rendu public. Je veux simplement rétablir la situation parce que beaucoup de choses ont été dites et ont pris des proportions démesurées à certains moment. Je sens qu'il est important pour moi de faire une mise au point et de dire comment j'ai vécu cette période-là.»

«Aussi, je veux parler à mon public à travers ça. Je fête 35 ans de vie publique cette année et les fans m'ont toujours été fidèles. Je me considère très choyée en tant qu'artiste et de personnage public d'avoir pu profiter d'un tel amour inconditionnel.»

De ce parcours cahoteux, Nathalie Simard affirme avoir tiré des leçons. «Ne plus faire confiance à n'importe qui. Arrêter de penser que le monde il est beau, il est gentil. Quand tu n'es pas foncièrement méchant, tu ne peux pas t'imaginer que quelqu'un peut s'approcher de toi dans le but bien précis de te faire du mal. C'est sûr que je n'ai pas été assez prudente. Il faut être à l'affût, surtout quand tu es connue, et qu'on ne t'a pas appris ce qu'est la réalité de l'existence. J'a appris à la dure mais si j'ai fait des erreurs par moi-même, j'ai aussi appris par moi-même. J'ai fait mon possible et j'ai fait ce que je pensais bon au moment où les choses se sont présentées.»

«Aujourd'hui, j'ai pris confiance en moi. Je me considère bien entourée et j'ai repris le contrôle sur ma vie. Les dernières années m'ont permis d'entrer en contact avec des forces au fond de moi dont je ne soupçonnais même pas l'existence. J'ai appris à me connaître à travers ces années-là et si le livre peut aider des gens, les motiver à passer à travers de difficultés, le but sera atteint. Dire la vérité, ça me met en paix avec ma vie, mon passé et mon présent.»

Installée pour de bon, du moins le souhaite-t-elle, à Saint-Mathieu-du-Parc, Nathalie Simard nourrit plusieurs projets. En plus du livre, elle travaille sur un album de chansons à sortir à l'automne et souhaite donner des conférences qui lui permettront de répandre son message d'espoir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer