• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Le Théâtre Parminou fait l'objet d'un documentaire pour ses 40 ans 

Le Théâtre Parminou fait l'objet d'un documentaire pour ses 40 ans

La productrice Pauline Voisard présente Le théâtre Parminou,... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La productrice Pauline Voisard présente Le théâtre Parminou, 40 ans d'histoires, un documentaire sur cette compagnie de théâtre ambulant installée à Victoriaville et qui sera présenté sur les ondes de Radio-Canada le 28 mars prochain.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les trésors ne s'offrent que rarement à l'oeil nu; il faut souvent creuser, fouiller pour les découvrir. On peut quasiment appliquer cette notion au Théâtre Parminou qui fête cette année ses 40 ans d'existence en région, loin des paillettes et des projecteurs, certes, mais en plein coeur de la création théâtrale.

Un documentaire vient marquer cet anniversaire et offrir au grand public une fenêtre sur cette compagnie théâtrale d'exception. Il s'intitule Le théâtre Parminou, 40 ans d'histoires et sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé le samedi 28 mars prochain, à 13 h.

Le film a été réalisé par Isabelle de Blois et produit par Pauline Voisard, des Productions Triangle. À travers images d'archives, entrevues avec les créateurs, captations de représentations qui tournent constamment à travers le Québec, on découvre une entreprise artistique à la vocation singulière. Elle offre un théâtre ambulant qui va vers ses différents publics sans pour cela faire de compromis sur la qualité. Et comme Parminou se spécialise dans un théâtre d'intervention, la compagnie utilise la force de la rencontre humaine pour véhiculer des messages lourds de sens à toutes sortes de publics. Ces artisans installés à Victoriaville parcourent les écoles au même titre que les entreprises, les résidences de personnes âgées, les groupes communautaires, etc. pour livrer leurs messages.

Si on ne s'étonne nullement de voir pareille entreprise naître dans le contexte des années 70, on découvre à travers ce documentaire que la pertinence de la formule est tout aussi grande aujourd'hui qu'elle l'était à l'époque. Plus, peut-être, alors que la valeur du contact humain, de la rencontre, est en hausse, par sa rareté en comparaison du virtuel qui prend de plus en plus la place de la réalité dans les yeux des jeunes. Les images captées lors de représentations du Parminou dans des écoles démontrent éloquemment le pouvoir de leur approche.

Par ailleurs, certaines statistiques rapidement évoquées dans le film sont renversantes. Difficile d'imaginer que le Théâtre Parminou s'est produit devant deux millions de spectateurs depuis sa création et qu'il présente encore aujourd'hui quelque 400 représentations de leurs différentes productions à chaque année. «J'ai été frappée de constater que c'est un peu l'histoire du Québec qu'on peut voir se dessiner à travers la leur, de commenter la réalisatrice. Comme leur théâtre d'intervention se penche sur des thèmes sociaux majeurs, ils s'inscrivent à l'intérieur de plusieurs des grands débats de notre société. Le plus remarquable, c'est qu'ils sont toujours à l'avant-garde, quel que soit le thème abordé. Ils ont abordé la question de l'intimidation bien avant que les médias ne s'y intéressent.»

Le plus gros problème des concepteurs de ce documentaire a probablement été de faire le tri parmi les nombreux thèmes qui s'imposent à travers l'histoire de cette troupe: le côté purement artistique, la vocation sociale, la longévité, leur installation en région, les publics touchés, le professionnalisme des membres, etc. «Il y a assurément matière à faire une série complète, calcule la réalisatrice. J'ai personnellement été frappée par l'inventivité de ces créateurs qui arrivent à créer des univers cohérents et convaincants avec presque rien. En plus, ils doivent s'assurer que les décors soient légers et facilement transportables parce que ça reste un théâtre ambulant. Ça les oblige à aller toujours à l'essentiel et à rejoindre la nature même du théâtre, sa magie.»

En rencontrant plusieurs de ses membres, on constate qu'il s'agit de comédiens, metteurs en scènes, scénographes qui ont choisi ce mode de vie au sortir des grandes écoles de théâtre pour pouvoir se consacrer à leur passion et en vivre, un luxe dans ce monde, sans être forcés à des compromis artistiques majeurs.

Derrière tous ces sujets pertinents, une chose émane du Théâtre Parminou, 40 ans d'histoires et c'est l'émotion. «Le film va donner une âme, une identité à ces créateurs extraordinaires mais si on arrive à émouvoir le public par le film, ce sera mission accomplie, commente la productrice Pauline Voisard. On est déjà heureux de la diffusion assurée au film par sa présentation à Radio-Canada mais je vais travailler fort pour le projeter le plus souvent possible avec un public en direct. Il n'y a rien de plus gratifiant que de recevoir les réactions des gens au terme de la projection.»

Une diffusion à l'international est d'ailleurs envisagée dans les mois qui viennent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer