• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap chantent Fugain 

Les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap chantent Fugain

Les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap... (Photo fournie par Six Media)

Agrandir

Les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap feront vivre le répertoire de Michel Fugain ce dimanche à 15 h 30 à la salle J.-Antonio-Thompson.

Photo fournie par Six Media

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap feront vivre le répertoire de Michel Fugain ce dimanche à 15 h 30 à la salle J.-Antonio-Thompson à l'occasion de leur concert-bénéfice annuel. Fidèle à son habitude en ce qui concerne ce rendez-vous en particulier, le choeur proposera un spectacle multidisciplinaire, toujours axé sur le chant, bien sûr, mais intégrant théâtre et vidéo avec une mise en scène qui animera le tout.

«C'est un spectacle qu'on avait déjà fait en 2006. En parlant avec des anciens, certains me disaient que c'était un de leurs concerts préférés. J'ai eu l'idée de le refaire, mais en le revisitant», explique la directrice musicale de la Maîtrise, Claire Bisaillon. «C'est tellement un répertoire agréable à chanter. C'est dynamique, et les sujets véhiculent de belles valeurs. C'est intéressant aussi que les jeunes connaissent Michel Fugain», ajoute-t-elle.

Les succès les plus connus tels Fais comme l'oiseau, Une belle histoire ou Attention mesdames et messieurs seront au programme du spectacle qui unira les voix d'une centaine de chanteurs accompagnés de Francine Dufour au violon, Martin Bournival au piano, Martin Carbonneau à la guitare, Sébastien Saliceti à la basse et David Robert à la batterie. Pascale Pruneau et Éric Langevin se sont partagé les tâches d'écriture de textes et de mise en scène d'un scénario liant les chansons au programme.

Le scénario en question présente deux enfants qui reçoivent la visite de leur voisin, venu pour parler à leurs parents. «Le voisin a un peu le cafard. Il est venu pour se confier aux parents, mais comme ils ne sont pas là, il se confie aux enfants. Il y a aussi ce qui se passe à la télé que les jeunes écoutaient. C'est un gala, avec des personnages comme Mme Beausoleil, ou Mme Laliberté, par exemple... On se sert de ça pour présenter les chansons. Il y a un côté un peu plus loufoque», détaille Mme Bisaillon.

Les billets sont vendus à la billetterie de la salle Thompson au coût de 25 $ pour les adultes et 12 $ pour les étudiants de 17 ans et moins. «C'est un spectacle qui va nous changer de l'hiver. C'est très coloré, très dynamique, très rafraîchissant», résume la directrice musicale de la Maîtrise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer