• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Fred Pellerin, Bryan Perro et Albert Millaire seront décorés de l'Ordre de la Pléiade 

Fred Pellerin, Bryan Perro et Albert Millaire seront décorés de l'Ordre de la Pléiade

On dévoilait les activités de la Journée de... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

On dévoilait les activités de la Journée de la francophonie en Mauricie, en présence de Fatimata Dia, directrice de l'Institut de la francophonie pour le développement durable, Robert Aubin, député de Trois-Rivières à la Chambre des communes, Joan Lefebvre, conseillère municipale de Trois-Rivières, Robert W. Mantha, vice-recteur à la recherche et au développement à UQTR et Sylvain Benoît, président du comité organisateur des Journées de la francophonie en Mauricie.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dans le cadre des festivités entourant la Journée internationale de la francophonie en Mauricie, le conteur Fred Pellerin, l'écrivain éditeur Bryan Perro ainsi que l'acteur Albert Millaire seront décorés de l'Ordre de la Pléiade de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, lors d'une cérémonie qui, exceptionnellement, aura lieu à la salle J.-Antonio-Thompson, le 20 mars prochain.

Bryan Perro... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Bryan Perro

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

L'annonce en a été faite mardi, au Musée québécois de Culture populaire, alors qu'on dévoilait la quarantaine d'activités qui auront lieu dans sept municipalités, pendant les dix jours que durera la Journée de la francophonie en Mauricie, (du 20 au 29 mars) ce qui fait dire aux organisateurs, que Trois-Rivières s'est vraiment approprié la Journée internationale de la francophonie. Pas moins d'une quinzaine de collaborateurs, dont le Salon du livre de Trois-Rivières, ont joint leurs efforts pour élaborer une programmation complète et très variée qu'on peut consulter au www.francophonieenmauricie.com.

Pour la troisième année consécutive, ces acteurs socioéconomiques de la région présenteront la Journée de la francophonie de la Mauricie, en lien avec l'événement d'envergure internationale, célébré partout sur la planète sous le thème «J'ai ma planète à coeur». Les festivités débuteront officiellement avec la remise des prix de l'Ordre de la Pléiade, une distinction remise chaque année à des personnalités issues des domaines politique, social, littéraire,culturel et artistique afin de souligner leur dévouement à l'épanouissant de la langue française et leur contribution exceptionnelle au rayonnement de la Francophonie.

Sylvain Benoît, président du comité organisateur et directeur du Bureau international et du recrutement de l'Université du Québec à Trois-Rivières, s'est dit heureux de voir la journée internationale prendre la forme d'une semaine complète d'activités. «On ne le réalise pas toujours pleinement, mais parler français c'est avoir accès à un réseau social et économique. Il faut en prendre soin», a-t-il déclaré.

Le président du Festival international de la Poésie, Gaston Bellemare, a pour sa part annoncé un partenariat entre le festival et la Journée de la Francophonie en Mauricie. Pour souligner de façon spéciale cette grande fête du 20 mars, suivie le lendemain de la Journée mondiale de la poésie, des restaurateurs (Le Sacristain, le Manoir et le St-Germain Bistro) distribueront des poèmes à leurs clients, à la fin du repas.

Fatima Dia, directrice de l'Institut de la Francophonie pour le développement durable, était présente à Trois-Rivières pour s'associer à la Journée internationale de la francophonie en Mauricie. «Pour la deuxième année consécutive, le thème de ces journées sera Fiers au coeur de la francophonie. Les acteurs du milieu politique, éducatif, culturel et économique de la Mauricie ne nous avaient pas tout dit, l'année dernière, de leur fierté d'être francophone et de rayonner dans la francophonie», a confié celle qui avait déjà exprimé son souhait de devenir un trifluvienne, tant la réponse de la ville à l'événement lui avait plu.

Lors de ce point de presse, le député de Trois-Rivières, Robert Aubin, a rappelé que Jack Layton l'avait nommé porte-parole de l'opposition officielle pour la francophonie, ce qui lui avait beaucoup plu. Il avait alors pris la responsabilité des dossiers de la francophonie canadienne et internationale tout en travaillant sur tous les dossiers ayant trait, principalement, à la présence du Canada au sein de la Francophonie et aux initiatives qui découlent de cette organisation. Ce dernier a déclaré qu'au cours de ses déplacements à l'étranger dans le cadre de ses fonctions, il avait été à même de constater l'importance qu'avaient prise Trois-Rivières et la Mauricie dans la francophonie internationale, puisqu'il a croisé à maintes occasions de part le monde des personnalités de la région.

Parmi les activités au programme, soulignons, entre autres, un spectacle de théâtre, de poésie et de chant par les membres de Comsep à la salle Anaïs-Allard-Rousseau le

12 mars, une exposition des membres de Presse-papier le 20 mars,  une conférence de Nilce Da Silva, à l'UQTR, le 21 mars,  des rencontres entrevues animées par Bryan Perro, à Shawinigan, au Café Morgane, le 22 mars, un Combat des livres organisé par le Cégep de Trois-Rivières le 26 mars, une soirée d'improvisation Au coin du feu, au Vieux presbytère de Batiscan, le 27 mars, une soirée de poésie avec le président d'honneur du Salon du livre, Jean-Paul Daoust, le 27 mars, une table ronde sur la parole engagée à travers les générations avec Gabriel Nadeau-Dubois, Lise Payette, Lucie Pagé et Jean-François Poupart, à l'espace Radio Canada, le 28 mars, au Salon du Livre, pour ne nommer que ceux-là.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer