La fête, chaude et un peu déjantée de Call me Wayne

Le groupe Call Me Wayne, avec la chanteuse... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le groupe Call Me Wayne, avec la chanteuse Julie Hamelin au micro, se produisait hier soir à la Maison de la culture Francis-Brisson de Shawinigan.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Il n'est pas encore trop tard pour faire bon usage de l'information: il existe un antidote à la morosité hivernale. Ça s'appelle Call Me Wayne et ça fait de la musique swing avec pratiquement n'importe quoi.

Le groupe, avec la chanteuse Julie Hamelin au micro, se produisait jeudi soir à la Maison de la culture Francis-Brisson de Shawinigan. Devant une assez petite assistance mais bon, il faisait froid. À l'extérieur parce que dans la salle, ça chauffait pas mal.

En tout cas, ça nous a démontré comme il fait bon retrouver du bon vieux swing rajeuni et revampé offert par d'excellents musiciens armés jusqu'aux dents d'instruments traditionnels: piano, batterie, contrebasse, saxophone, clarinette.

Mais les instruments, ce n'est pas le tout, il faut savoir s'en servir et les musiciens de Call Me Wayne savent. Ils mettent leur talent au service d'une énergie réjouissante, menés qu'ils sont, côté énergétique, par la chanteuse.

Julie Hamelin donne le ton par sa seule tenue: jupe à crinoline, t-shirt de Superman, la chevelure d'une fille qui s'est pris l'index dans une prise de courant dans sa loge. Sans compter un étrange W qui vient lui balafrer le visage. L'excellente interprète prête sa très belle voix à une énergie sympathique et quelque peu déjantée. Elle s'éclate sans vergogne, mettant à profit sa très solide formation musicale. Elle explore des textures, des styles, profitant d'une complicité de tous les instants avec ses compagnons de scène nettement plus discrets. Dans l'attitude, s'entend, parce que musicalement, chacun trouve sa place avec un brio certain.

Je me permets de souligner le travail remarquable du clarinettiste Guillaume Bourque qui nous fait redécouvrir la place essentielle de la clarinette dans les Big Band, instrument trop souvent ignoré. Un mot également sur le dynamique pianiste et directeur musical Alexis Dumais dont le clavier a payé le prix de sa vigueur débordante dans une constante maîtrise de l'instrument convient-il de préciser.

Musicalement, on l'a dit, le groupe vise assez large, allant de Ella Fitzgerald pour Give Me The Simple Life à The Police pour Message in the Bottle en passant par Britney Spears ou Stromae. Cela dit sans compter les détours quelque peu étonnants par Africa de Toto ou Take On Me de A-ha. Ils peuvent se le permettre grâce à d'excellents arrangements qui ont su transformer complètement des airs connus sans pour cela les pervertir.

Combien de fois, d'un bout à l'autre du spectacle, me suis-je demandé, en entendant le thème d'une chanson d'où je la connaissais avant qu'elle ne soit transformée par Call Me Wayne?

Tout cela, on l'a dit, dans une atmosphère de fête virulente qui n'a fait que s'amplifier à mesure qu'avançait la soirée.

Si, au début, seul un couple semblait enclin à s'abandonner aux pas du swing dans le fond de la salle, ils étaient nettement plus nombreux et bruyants en fin de ce spectacle que d'aucuns ont qualifié, non sans raison, d'électrisant.

Une grande salle pleine de danseurs de swing apparaît comme le contexte idéal pour la douce folie de Call Me Wayne un peu à l'étroit dans une petite salle et devant un public réduit.

Soit dit en passant, ça s'insérerait parfaitement dans la programmation de la scène du Bistro SAQ du FestiVoix dans le parc des Ursulines.

Le spectacle était inscrit dans la série Émergence à la Maison de la culture, une série qui amènera, lors des deux prochains derniers jeudis du mois, Trop Loin d'Irlande, en mars et la pièce de théâtre Sauce brune, en avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer