Jérôme Couture de passage à La Tuque

Jérôme Couture sera de passage à La Tuque... (Photo: La Presse)

Agrandir

Jérôme Couture sera de passage à La Tuque en fin de semaine.

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(LA TUQUE) Un spectacle qui brasse où les gens s'amusent, avec un clin d'oeil à la Saint-Valentin, c'est ce que promet Jérôme Couture, un des finalistes de la première édition de La voix qui présentera son tout nouveau spectacle à La Tuque, samedi prochain au Complexe culturel Félix-Leclerc.

«C'est un spectacle qui brasse. On veut que les gens soient sur le party, que les gens s'amusent, qu'ils dansent. Dans mon monde idéal, les gens passeraient le spectacle debout à taper des mains, chanter, danser et j'invite les gens à le faire», a souligné le chanteur.

Ce dernier n'en est pas à ses premières présences sur scène. Il compte près d'une dizaine d'années d'expérience à son actif. Le bachelier en musique a touché à plusieurs styles de musique. Il a fait partie, entre autres, de la distribution des Misérables, d'Elvis story et de Québecissime.

«J'ai fait énormément de spectacles où j'avais à chanter, danser et à apprendre et apprivoiser plusieurs styles musicaux. J'ai développé ma voix dans plein de sens et c'est ce que j'essaie d'expliquer aux gens. Pour arriver à une carrière solo viable, c'est certain que la télé donne un bon coup de main, mais il faut tout de même aller chercher l'expérience. C'est un métier qui n'est pas facile et ce n'est pas vrai que, du jour au lendemain, on peut être assis dans son salon et mener une carrière de fond. Je suis conscient qu'il faut continuer de travailler», avoue Jérôme Couture.

Ce dernier est fébrile face au lancement de sa nouvelle tournée, qui, confirme-t-il, aura une touche de son coach Marc Dupré.

«Marc travaille avec moi à la mise en scène avec Jean-Nicolas Verrault. Ils m'ont donné de précieux conseils afin de bien peaufiner le spectacle. Marc est toujours là pour moi. Dès le jour 1 après La voix, il était là et il continue de l'être encore aujourd'hui. On s'appelle, on travaille ensemble et on écrit des nouvelles chansons. Il est très présent et une chance! C'est un mentor, et, je crois, il réussit toujours à faire ressortir le meilleur de moi», a-t-il ajouté.

Jérôme Couture n'en sera pas à son premier passage à La Tuque, endroit qui a une signification plutôt particulière pour le chanteur.

«Je serai très heureux d'y retourner. En plus, il faut dire que La Tuque a une connotation un peu comique avec moi puisqu'on m'a connu avec une tuque sur la tête!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer