Je me prends en main

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Que ce soit tout bonnement pour la santé ou parce qu'avec beaucoup d'imagination, on entrevoit qu'il y aura un jour un été, le nouveau livre de Karine Larose intitulé Je me prends en main est rempli de conseils avisés pour quiconque souhaite ajuster son alimentation et sa forme physique dans l'esprit du gros bon sens.

La kinésiologue ne prétend pas réinventer la roue, mais elle offre en 200 pages un coffre d'outils complet pour permettre à ses lecteurs de maximiser leur condition physique et leur image, tout en mettant à profit ses connaissances, elle qui est spécialiste de la motivation.

Le livre qu'elle suggère est d'abord et avant tout un guide d'accompagnement qui mise sur une bonne préparation pour cerner efficacement les résultats qu'il est sain et réaliste de viser, selon sa propre condition. Elle y expose par la suite les bonnes notions que l'on doit posséder en matière de nutrition; partage les réflexions qui se doivent pour stimuler et conserver la motivation et propose des exercices qui maximiseront le tout à raison de 30 minutes par jour. Enfin, volet à ne pas dédaigner, elle élabore aussi sur les façons de faire pour assurer le maintien de sa condition une fois satisfaction obtenue.

Dans ce nouvel ouvrage, Karine Larose propose donc un programme en douze semaines, mais il importe de savoir que contrairement à d'autres bouquins du genre, elle n'offre pas les recettes du menu suggéré, référant le lecteur à un autre livre qu'elle a publié précédemment sous le titre Zéro diète.

Son livre est publié chez Trécarré et profite d'une préface signée par le docteur Richard Béliveau lui-même.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer