Le Cirque du Soleil va rendre hommage à Beau Dommage

Le Cirque du Soleil rendra hommage à Beau...

Agrandir

Le Cirque du Soleil rendra hommage à Beau Dommage dans un spectacle présenté cet été à Trois-Rivières.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est avec un spectacle de 75 minutes qui rendra hommage à l'univers de Beau Dommage que le Cirque du Soleil baptisera la scène de l'Amphithéâtre Cogeco, le 15 juillet. Il s'agira alors du premier d'une série de 20 représentations du spectacle exclusif que l'on présentera à Trois-Rivières en 2015, tout comme on le fera avec deux autres spectacles uniques en 2016 et 2017.

La fierté était bien sentie lundi au Musée... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La fierté était bien sentie lundi au Musée Boréalis, là où on a dévoilé le contenu du spectacle du Cirque du Soleil qui inaugurera l'Amphithéâtre de Trois-Rivières cet été. De gauche à droite, le président de la Corporation de l'Amphithéâtre, Roger Picard; le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque; la présidente de 45 DEGREES, Yasmine Khalil, le directeur général de la Corporation, Steve Dubé; ainsi que Daniel Fortin, qui dirigera l'équipe de création du spectacle.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Pendant cinq semaines cet été, du mercredi au samedi inclusivement jusqu'au 15 août, vingt-cinq artistes du cirque déploieront leur art sur cet univers musical qui a été marquant pour toute une génération, ajustant leur élan créatif sur le groupe emblématique du Québec qui célébrait en 2014 les 40 ans de la sortie de son premier album, a annoncé lundi Yasmine Khalil, présidente de 45 DEGREES, la filiale du Cirque du Soleil qui crée tous les événements et projets spéciaux et qui sera responsable de produire le spectacle trifluvien. 

«Beau Dommage est une icône pour les Québécois. C'est notre Beatles. Nous sommes très contents de travailler avec la musique et la poésie de ce groupe», dit-elle. «Dès qu'on écoute une chanson de Beau Dommage, on a automatiquement des images en tête et chaque chanson nous transporte dans un univers différent», renchérit Daniel Fortin, qui dirigera l'équipe de création. «On parle d'une imagerie urbaine, c'est un rapport à la ville dans un langage accessible qui fait que l'on peut s'y reconnaître un peu partout», dit-il. 

Le créateur note que le matériel de Beau Dommage lui inspire plusieurs tableaux de facture différente et se dit impressionné par le terrain de jeu où pourra évoluer son équipe. «L'Amphithéâtre est franchement impressionnant comme édifice. On a un magnifique canevas, maintenant on va faire une peinture avec Beau Dommage et vous pourrez profiter d'un univers riche», dit-il.

L'homme planche déjà sur le spectacle, mais n'a pas voulu s'avancer lundi sur le profil des artistes qui formeront la distribution, ni sur la possibilité que les membres de Beau Dommage fassent acte de présence sur scène au fil de l'été.

Pour le Cirque du Soleil, il s'agit d'un retour à Trois-Rivières puisqu'en 2009, on avait déjà créé un spectacle unique pour le 375e anniversaire de la ville. Lors de l'annonce du nouveau spectacle exclusif lundi, on a insisté hier sur les critères qui font que, parmi les demandes reçues, l'organisation a accepté de se produire à Trois-Rivières. On note entre autres le défi créatif qui peut être relevé à l'Amphithéâtre et l'assurance de pouvoir y rencontrer les attentes, aussi élevées soient-elles.

À la tête du conseil d'administration de la Corporation de l'Amphithéâtre, Roger Picard parlait lundi de grande fierté. «Qu'est-ce qu'on peut donner de plus à Trois-Rivières?», a-t-il questionné.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a pour sa part remercié les gens du Cirque du Soleil. «D'avoir le privilège de vous avoir chez nous avec un spectacle unique dans notre cour, on ne pouvait pas espérer plus beau rêve pour l'Amphithéâtre de Trois-Rivières.» 

Le maire était d'autant plus heureux, plus tard en journée, que trois heures après l'ouverture des guichets, on avait déjà vendu 3000 billets, disait-il, individuellement ou par groupes. «On parle de gens de toutes les régions, autant de Trois-Rivières que du 450, du 514 ou de Gatineau, et on n'a même pas encore fait une publicité», rapportait-il en fin d'après-midi. 

Un peu pris par ses émotions lors de la conférence de presse, le directeur général de la Corporation, Steve Dubé, a pour sa part parlé d'un moment fort important dans la réussite et le développement de l'Amphithéâtre Cogeco.

Lundi, il a toutefois précisé que les cérémonies d'ouverture qui étaient prévues les 10 et 11 juillet ne pourront pas se faire comme on l'avait souhaité puisque la logistique de la venue du Cirque du Soleil sera trop imposante pour prévoir un autre événement quelques jours plus tôt, note M. Dubé. Un grand événement sera toutefois organisé pour les Trifluviens lors du week-end de la Fête du travail, dit-il. 

Rappelons que l'Amphithéâtre pourra recevoir 3500 spectateurs assis et 5500 autres sur l'esplanade gazonnée. Les billets se vendent à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson ou en ligne au www.amphitheatrecogeco.com à des prix variant de 49 $ à 74 $.

Quelques données

- Amphithéâtre de Trois-Rivières: 3500 sièges couverts et accueil de 5500 personnes dans son espace gazonné

- Production estivale de l'été 2015: spectacle Hommage à Beau Dommage

- Durée du spectacle: 75 minutes

- Équipe de création sous la direction de Daniel Fortin, de la filiale du Cirque du Soleil nommée 45 DEGREES

- Vingt représentations cet été; du 15 juillet au 15 août

- Cinq semaines de spectacles à raison de quatre représentations par semaine, du mercredi au samedi inclusivement

- Vente des billets: billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson ou www.amphitheatrecogeco.com 

Partager

À lire aussi

  • Plus qu'un «beau dommage»

    La Griffe à Beaudoin

    Plus qu'un «beau dommage»

    Si ce n'était pas un groupe culte dans l'histoire musicale québécoise, les sceptiques à propos de l'intérêt et de la viabilité de l'Amphithéâtre... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer