Stéphane Boileau passe au 106,9 FM

Stéphane Boileau... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Stéphane Boileau

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En quittant la direction générale du FestiVoix au début du mois de décembre dernier, Stéphane Boileau s'était donné deux mois de réflexion avant d'accéder à un nouvel emploi. Sa prévision était juste: il va occuper un poste d'animateur à la station trifluvienne 106,9 FM à partir du 9 février.

Pour l'instant, il dit ne pas être fixé sur l'émission qu'il animera: il pourrait être à la tête de l'équipe de l'émission du retour à la maison ou pourrait prendre le micro de l'émission du midi. Par ailleurs, il semble qu'Yves-François Blanchet, qui animait jusqu'à vendredi l'émission du midi ne soit plus à l'emploi de la station. Sur le site Internet du 106,9 FM, l'émission qu'il animait depuis septembre dernier ne figure plus sur la grille de programmation, ce qui ouvrirait la porte au nouvel animateur.

L'ancien directeur général du FestiVoix a indiqué qu'il avait eu une offre en bonne et due forme pendant la période des Fêtes. «C'est sûr que c'est un gros changement, mais c'est une offre très intéressante. J'ai eu d'autres offres d'emplois tout aussi intéressantes mais c'est l'envie de faire de la radio qui l'a emportée.»

«Je dois avouer que Daniel Brouillette est pour beaucoup dans mon choix: c'est quelqu'un que j'apprécie grandement et dont j'aime l'approche. On n'a pas fixé précisément le contenu de l'émission, mais c'est clair qu'il y aura de l'opinion. Je veux contribuer à ma façon à faire avancer des dossiers régionaux, à promouvoir la région et à favoriser la concertation entre les intervenants et les organismes de la Mauricie.»

L'entente liera les deux parties jusqu'en août prochain, le temps, pour le nouvel animateur, de se faire la main. «Je ne me gênerai pas pour commenter les dossiers municipaux mais je me suis imposé un devoir de réserve pour ce qui concerne le FestiVoix jusqu'à ce que les négociations entre la direction actuelle et la corporation de l'amphithéâtre soient terminées.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer