La Coupe d'art devient Rock the Beat

Ci-dessus, Roger Picard et Vincent Desjardins devant la... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Ci-dessus, Roger Picard et Vincent Desjardins devant la troupe trifluvienne «Five Alive».

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après 35 ans d'existence, la Coupe d'Art vivra cette année un virage important en devenant Rock the Beat, un événement qui se déroulera désormais au centre des Congrès de l'hôtel Delta et qui changera de styles, la danse sociale cédant le plancher au hip-hop, au contemporain, au jazz, au ballet et à la danse lyrique.

La première édition de Rock the Beat se tiendra le week-end des6, 7 et 8 février, trois jours où l'on attend près de 400 danseurs et plus de 1000 spectateurs, ont annoncé mardi Vincent Desjardins et son équipe. «La danse change beaucoup à chaque année, les styles évoluent et on veut viser le grand public», note Desjardins, qui coproduit l'événement avec ses deux soeurs, Audrey et Charlie Desjardins.  

Le vendredi, l'événement recevra quelque 175 danseurs de la Mauricie pour cette journée consacrée à la portion régionale des compétitions. Le samedi, 250 danseurs supplémentaires débarqueront à leur tour au Delta, des gens provenant de toutes les régions du Québec qui disputeront les épreuves provinciales de l'événement, alors que le dimanche, les compétiteurs et autres danseurs seront invités à des formations qui se dérouleront au studio de danse Vincent Desjardins (anciennement La Picarlène).

Les compétiteurs seront âgés entre 6 et 29 ans, mais en grande majorité, ils se situent davantage dans la tranche des 10 à 18 ans. Hier en conférence de presse, la troupe trifluvienne «Five Alive» a donné un bel aperçu du calibre des jeunes danseurs et des raisons pour lesquelles ils ont raflé tous les prix l'an dernier dans la catégorie 12 ans et moins.

Tous les participants de Rock the Beat se disputeront cette année une trentaine de bourses et plusieurs trophées devant trois juges de renom, note Vincent Desjardins. On parle ici de Nicolas Bégin, qui a participé avec lui à l'émission So You Think You Can Dance en 2009. Bégin a aussi été finaliste de l'American Best Dance Crew au sein de la compagnie Blueprint. Récemment, il a par ailleurs été sélectionné pour danser au sein d'un spectacle du Cirque du Soleil qui sera présenté à Hawaï.

Le deuxième juge est Edgar Zandejas, qui évolue dans le milieu de la danse depuis une vingtaine d'années en tant qu'interprète et chorégraphe. En 2012, ce dernier a reçu le «Outstanding Choreographer Award» lors de la compétition «Youth America Grand Prix» pour avoir créé la chorégraphie la plus remarquable. Le nom d'un troisième juge sera annoncé sous peu. Les trois juges se produiront eux-mêmes sur scène à l'occasion d'un grand spectacle qui sera présenté le samedi soir, moment où l'on mettra aussi en évidence les lauréats de la journée.

Toutes les compétitions seront présentées dans les trois salons et dans le lobby du 2e étage du Centre des congrès sur une scène surélevée, à la manière d'un spectacle. Quelque 750 places seront disponibles pour le grand public, qui est invité à y assister.

À compter du  29 janvier, des billets seront en prévente au coût de 20 $ pour l'ensemble des événements du vendredi et du samedi. Les gens peuvent se les procurer à l'École de danse de Vincent

Desjardins entre 17 h 30 et 20 h 30, ou au Delta les jours de l'événement.

Tous ces changements ont été annoncés hier en compagnie de Roger Picard, qui avait fondé la Coupe d'art avec son épouse et qui y a consacré ses trois dernières décennies. Bon joueur, l'homme a salué l'initiative de son successeur, tout en avouant un pincement au coeur.

L'homme est aussi très heureux de savoir que l'équipe de Vincent Desjardins conservera son association avec l'OSBL Le Cercle des Tourbillons de la Mauricie, qui vient aide aux jeunes par un soutien financier qui leur permet de se développer en danse.

Cela dit, la danse sociale n'a pas dit son dernier mot. Une annonce devrait se faire sous peu pour la venue d'un nouvel événement dans ce type de discipline.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer