Liées parle sang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Avec du succès dans toutes les sphères de sa vie, tout va plutôt bien pour Lou Ashby, directrice des communications au sein des bureaux d'une chaîne de télévision internationale, jusqu'au jour où on découvrira qu'elle a faussé un peu son identité et que le nom qu'elle porte n'est pas vraiment le sien.

C'est au bord de l'épuisement professionnel qu'on la découvrira, avant qu'elle ne s'aventure dans une quête identitaire qui la mènera de Montréal à Paris, là où on vient de faire une découverte qui ébranlera aussi quelques certitudes, sur un plan historique cette fois. Entre les murs de l'Élysée, ancienne résidence de Madame de Pompadour elle-même, cette trouvaille pave la voie à une vaste enquête généalogique au cours de laquelle la dite Lou Ashby rencontrera un historien qui l'accompagnera dans son épopée.

Pour avoir été la directrice des communications de la chaîne TV5 (pour les Amériques), en plus d'avoir dirigé les communications de l'académie de danse qui est devenue l'École supérieure de ballet du Québec, l'auteure Marie-Josée Poisson tisse son intrigue en s'inspirant d'un domaine qu'elle connaît bien en toile de fond.

Liées par le sang est un premier roman pour cette femme originaire de Rock Forest qui avait toutefois déjà prêté sa plume à une biographie par le passé. Elle a mis cinq ans à écrire ce bouquin de 349 pages qui est publié aujourd'hui aux Éditions La Semaine et qui sera disponible en France en février. L'auteure sera pour sa part de passage à Trois-Rivières bientôt pour une séance de signatures qui se tiendra le samedi 7 février à la Librairie Poirier, entre 13 h et 16 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer