Le documentaire traditionnel a toujours la cote

La programmation des Nouveautés de l'ONF 2015 a... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La programmation des Nouveautés de l'ONF 2015 a tout pour réjouir ces deux responsables qui sont Diane Hétu, agente de partenariat institutionnel et communautaire à l'ONF, à gauche, et Lisa Dugré, responsable de l'animation culturelle.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La révolution numérique et la multiplication des plate-formes pour le visionnement en ligne n'ont pas encore réussi à détrôner l'attrait des projections en salles pour l'Office National du Film et c'est pourquoi on revient en 2015 avec la présentation de la 18e édition des Nouveautés de l'ONF du 27 janvier au 16 février.

L'édition sera marquée, une fois de plus, par la variété et sera notamment rehaussée par la présentation, le 1er février au Centre d'exposition Raymond-Lasnier de la Maison de la culture, du court métrage Ma Moulton et moi qui est présentement en lice pour l'Oscar du meilleur court métrage d'animation. Les Nouveautés 2015 seront également marquées par deux éléments inédits dans la programmation, dont l'événement ciné-poussette destiné aux parents de jeunes enfants qui pourront voir Grande fille! avec leur poupon au Centre d'exposition Raymond-Lasnier le 1er février, à 13 h 30. On note aussi l'arrivée du cinéma le Tapis rouge parmi les six lieux de diffusion de l'événement. On y présentera, le 16 février, le film Propagande téméraire sur les films réalisés à l'ONF entre 1939 et 1945.

Globalement, on présentera, comme l'an dernier, huit longs métrages documentaires qui seront précédés d'autant de courts métrages d'animation et pour chaque projection, un ou des invités viendront échanger avec le public au terme de la projection.

Le 27 janvier, on présente Je me souviens, 100 ans du Royal 22e Régiment avec le court métrage Jours de pluie en introduction. Le mercredi 28 janvier, place à Autoportrait sans moi dans lequel 50 personnes choisies au hasard viennent parler de leur vie. Il sera précédé de Chute splendide. Le mardi 3 février, on pourra voir Grande fille! sur le phénomène de la puberté hâtive devenu une préoccupation de santé publique mondiale. En introduction, on projettera Nul poisson où aller. Loin d'eux-même, loin des autres, un percutant documentaire sur le traitement des personnes souffrant de maladie mentale et ayant commis des crimes sera présenté après Flocons. Les quatre longs métrages films seront présentés à la Maison de la culture. Le mystère MacPherson sera, lui, projeté à Ciné-campus et suivi de MacPherson de Martine Chartrand en référence au personnage hors du commun avec qui s'est lié d'amitié Félix Leclerc dans sa jeunesse. Le Centre culturel Pauline-Julien, sera l'hôte de la projection de Le Dominion de Seth (documentaire sur le bédéiste canadien Seth) et du court métrage Jutra, le 10 février. C'est à la salle Louis-Philippe-Poisson qu'on présentera Les mots qui dansent, portant sur des artistes sourds avec lequel on présentera Histoires de bus. Rajoutez à cela la présentation de quatre autres courts métrages d'animation à Ciné-Campus.

Diane Hétu, agente de partenariat institutionnel et communautaire à l'ONF, considère particulièrement riche et variée la programmation de l'événement 2015. «Nous avons fait des efforts spéciaux pour aller chercher des films très récents comme Le mystère MacPherson qui en est encore à sa carrière commerciale, parce que c'est un trop beau film pour ne pas le présenter à notre fidèle public qui nous suit, ici, depuis 18 ans. Nous sommes particulièrement heureux de présenter du documentaire traditionnel parce que même si le milieu de la production est en révolution, nous continuons d'avoir un attachement viscéral au documentaire traditionnel et le succès qu'on a à Trois-Rivières démontre que le public aussi.»

Rappelons que les représentations ont lieu à 19 h 30 et sont gratuites sauf pour celle de Ciné-Campus à laquelle les non-membres pourront assister moyennant un déboursé de 5 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer