Miss Québec: une Trifluvienne parmi les 12 finalistes

Sabrina Turpin, 20 ans, de Trois-Rivières, est finaliste...

Agrandir

Sabrina Turpin, 20 ans, de Trois-Rivières, est finaliste au concours Miss Québec,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une Trifluvienne, Sabrina Turpin, figure parmi les 12 finalistes au concours Miss Québec, dont l'étape finale couronnera sa lauréate le 7 mars au Sheraton de Laval. Le processus de sélection de cette Miss s'étale sur près d'un an, et la dernière portion implique les votes du public via Internet.

Sabrina Turpin, 20 ans, étudie en relations humaines à l'Université Concordia. Née dans un foyer bilingue, elle a fréquenté l'école primaire anglaise et l'école secondaire en français, avant de quitter Trois-Rivières pour poursuivre ses études collégiales en anglais. Au secondaire, elle s'est illustrée en kayak de vitesse en participant à plusieurs championnats provinciaux et canadiens, en solo et en équipe. Elle a notamment fait partie de l'équipe Québec de son sport de prédilection, et a aussi joué au rugby.

«Je ne connaissais pas le concours Miss Québec. J'avais déjà fait un peu de mannequinat et je regardais dans ce domaine-là quand une des directrices m'a parlé du concours. J'ai trouvé ça intéressant», raconte la jeune femme en parlant de cette compétition qui souhaite valoriser la personnalité des concurrentes et favoriser l'essor de leur estime de soi («pas de défilé en maillot de bain», précise le site du concours sur la page décrivant sa mission).

Suivant le processus de sélection, 90 candidates de 17 à 30 ans ont été retenues parmi les inscriptions reçues. Ces jeunes femmes ont participé à diverses activités au cours de l'été, allant du kayak à la chorégraphie de danse en passant par la création d'un poème. Elles ont aussi été invitées à une soirée de croisière purement festive. Des évaluatrices les observaient lors de ces activités.

Un premier gala s'est tenu le 12 octobre, lors duquel les candidates avaient entre 10 et 15 secondes pour identifier un de leurs accomplissements personnels. «Moi, j'ai parlé de ma perte de poids. Un poids qui m'alourdissait physiquement et mentalement», partage Sabrina, incluse dans les 45 filles passées à l'étape suivante. Un deuxième gala s'est tenu le 7 décembre, dans lequel les participantes devaient faire valoir une qualité qui les distingue (Sabrina a parlé de sa persévérance).

Douze finalistes ont émergé de cette étape, qui comprenait aussi un défilé où étaient évalués la présence sur scène, la démarche et le maintien. Le gala final aura lieu le 7 mars. D'ici là, les internautes peuvent voter pour leur candidate favorite sur le site www.missquebec.ca. Les votes du public compteront pour 15 % de la note finale.

Si l'aventure s'arrêtait ici, Sabrina Turpin considérerait en avoir retiré d'importants atouts. «Je me suis fait des amies incroyables. Le plus important est que ça m'a permis de développer ma confiance en moi. Ça m'a appris qui j'étais et ça m'a encouragée à prendre ma place», analyse-t-elle.

Celle qui sera désignée Miss Québec 2015 sera appelée à paraître dans les médias et à participer à divers événements, comme par exemple au téléthon Opération Enfant Soleil. Le concours existe depuis 1956; Danielle Ouimet a été couronnée en 1966 et Chantal Lacroix en 1984. Juliette Powell, Louise-Josée Mondoux et Marie-Andrée Poulin figurent aussi dans le répertoire des Miss Québec. Des versions Teen Québec pour les huit à 11 ans et Pré Teen Québec pour les 12 à 16 ans existent également.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer