Simon Laganière perce sur la scène nationale

Un court métrage du cinéaste champlainois Simon Laganière... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Un court métrage du cinéaste champlainois Simon Laganière se retrouve parmi les films en nomination pour la prestigieuse remise des prix Écrans canadiens.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le film Sur la piste du renard du cinéaste champlainois Simon Laganière est en nomination pour le titre de meilleur court métrage dramatique dans les cadre des prix Écrans canadiens 2015. Les nominations pour ces prix remis par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision ont été annoncées mardi et le dévoilement des gagnants aura lieu dans le cadre d'un gala le 1er mars prochain.

Rappelons que les prix Écrans canadiens sont issus d'une fusion entre les prix Génie pour le cinéma francophone et anglophone et les prix Gemini pour la télévision et les médias numériques anglophones. Pour 2015, huit longs métrages québécois et 15 documentaires ou courts métrages québécois obtiennent au moins une mise en nomination incluant Mommy, de Xavier Dolan, qui est mis en nomination 13 fois.

Pour Simon Laganière, il s'agit d'une toute première nomination dans le cadre des prix canadiens pour le cinéma et d'une surprise. «Je savais que nous avions envoyé une candidature, mais je n'avais eu aucun indice que je puisse être mis en nomination jusqu'à ce que Travelling, mon distributeur, me l'annonce ce matin (mardi). C'est une très belle surprise.»

«Je ne m'y attendais vraiment pas parce que le film n'avait pas été retenu pour les prix Jutra et en plus, j'imagine que le jury a dû voir une version sous-titrée et j'ai cru comprendre qu'avec les sous-titres anglais, on pouvait perdre certaines subtilités des dialogues. Disons que j'étais un peu euphorique ce matin après avoir appris la nouvelle.»

Le cinéaste n'a jamais caché qu'il s'agit de son film le plus achevé, celui dont il est le plus fier. «Je l'ai revu récemment et franchement, je l'aime encore: je n'en changerais rien. J'ai vraiment l'impression d'avoir réalisé le meilleur film possible pour moi à ce moment-là de ma carrière. J'ai été bien conseillé pour l'écriture et j'ai beaucoup appris sur la structure narrative.»

Son film est notamment en compétition avec deux autres films québécois: Petit frère, qui a connu un beau parcours dans les grands festivals et La Coupe, un film d'un très haut niveau selon le cinéaste. «Je suis honoré que mon film soit en nomination avec des oeuvres aussi fortes.»

Le film de Xavier Dolan est en lice dans les catégories du meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario, meilleurs costumes et meilleur montage - tous signés Dolan.

Les trois interprètes principaux sont aussi finalistes dans leur catégorie respective: Anne Dorval, récompensée dimanche dernier à Palm Springs, le jeune Antoine Olivier Pilon et Suzanne Clément. Dolan le réalisateur sera en compétition avec son compatriote Lafleur et les vétérans David Cronenberg et Atom Egoyan. Mommy affrontera aussi le Maps to the Stars de Cronenberg et Tu dors Nicole dans la catégorie du meilleur film et du meilleur scénario.

Dans la catégorie meilleure actrice dans un premier rôle, Julianne Côté, dans Tu dors Nicole, se frottera à Anne Dorval mais aussi à Julianne Moore du film de Cronenberg.

Les «actrices de soutien» sont aussi beaucoup québécoises, avec Suzanne Clément, Catherine St-Laurent dans Tu dors Nicole, et Sandrine Bisson, la mère du «jeune Trogi» dans 1987.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer