Danse-études reprendra dès mardi

Le programme danse-études proposé par l'école de danse... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le programme danse-études proposé par l'école de danse l'Astragale, en partenariat avec le Collège Laflèche et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, reprendra son envol dès mardi.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le programme danse-études proposé par l'école de danse l'Astragale, en partenariat avec le Collège Laflèche et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, reprendra son envol dès mardi.

Si cette offre de cours a battu de l'aile à la suite de la fermeture temporaire de l'institution en décembre dernier, le conseil d'administration honorera ses engagements auprès des élèves, au minimum jusqu'à la fin de l'année scolaire. Cette nouvelle a été corroborée d'emblée par Vivianne Gascon, membre du conseil d'administration, puis par le porte-parole officiel de l'Astragale, Jean-Paul Pépin.

«Je vous confirme que le programme danse-études va reprendre dès mardi, et dans les locaux de l'Astragale. Pour le restant de l'année, le déménagement de l'école de danse n'est plus envisagé. On demeure dans nos locaux actuels et on poursuit notre grande restructuration. On a beaucoup de travail à faire, mais on se relève les manches, on prend le taureau par les cornes et on relève le défi de repartir l'école», signale M. Pépin avec conviction.

«À l'heure où on se parle, les étudiants et la Commission scolaire sont au courant qu'à partir de mardi, les cours reprennent dans les locaux de l'Astragale», insiste-t-il. «La Commission scolaire s'occupera du transport comme ça se faisait avant.»

Pour l'heure, les autres cours à l'horaire en dehors du programme danse-études demeureront sur la glace. «On est en train de mettre des choses en place pour pouvoir offrir à nouveau des cours de danse récréative. On va vous revenir là-dessus sous peu», assure M. Pépin.

Ayant accepté la proposition d'assistance de la fondatrice de l'Astragale, Claire Mayer, qui agira à titre d'experte-conseil, le conseil d'administration ne cache pas qu'il a été stupéfait en ouvrant les livres comptables à l'automne 2014. «Lorsque la directrice Isabelle Rochon est partie en congé maladie, le conseil d'administration a repris l'école en main. À force de vérifier des choses, c'est là qu'on s'est aperçu de plein de choses», mentionne M. Pépin en demeurant évasif sur la profondeur du gouffre financier qui devra être comblé.

Un autre administrateur, qui préfère garder l'anonymat, rappelle que la situation est «extrêmement délicate» et que les administrateurs tentent actuellement de trouver «la meilleure solution pour tous». «Lorsque nous avons repris la gestion de l'Astragale, nous avons appris que l'école avait de gros problèmes financiers», conclut cette source.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer