Trois courts métrages pour comédiens en herbe

Depuis cet automne, une trentaine de jeunes gens...

Agrandir

Depuis cet automne, une trentaine de jeunes gens de la région ont profité de cours de jeu en cinéma, des rudiments enseignés désormais à Trois-Rivières.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dimanche sera une journée particulière pour une trentaine de jeunes comédiens en herbe de la région. Pour la première fois, ils auront l'occasion de voir leur travail sur grand écran, eux qui ont participé cet automne à trois courts métrages dans le cadre de leurs cours de cinéma aux Studios Tapis Rouge de Trois-Rivières.

François Gagné, comédien et enseignant.... - image 1.0

Agrandir

François Gagné, comédien et enseignant.

L'événement de dimanche a été baptisé le Gala Tapis Rouge, il se tiendra à l'école secondaire Chavigny dès 14 h et ouvrira ses portes au grand public, permettant aux gens de voir les oeuvres présentées par ces élèves. D'ailleurs après la représentation de chaque court métrage, les jeunes seront invités à monter sur scène pour faire un bref discours de remerciement.

Les Studios Tapis Rouge est la première école de chant, de danse et de cinéma-théâtre du Québec et s'adresse aux jeunes de 6 à 25 ans de tous les niveaux, de débutant à avancé. Créée il y a cinq ans à Montréal, elle a étendu ses activités dans plusieurs autres villes à travers le Québec, dont Sherbrooke et Trois-Rivières tout dernièrement.

En Mauricie, comme les gens qui se sont présentés en auditions étaient davantage intéressés par le jeu au cinéma, c'est seulement cette discipline qui est enseignée pour le moment. Depuis l'automne dernier, les cours sont dispensé les samedis matins dans des locaux de l'école secondaire Chavigny par François Gagné, bien connu au sein de la région pour ses talents de comédien au sein de certaines troupes.

Au cours des trois derniers mois, il a accueilli une trentaine d'élèves âgés de 10 à 18 ans, à qui il a enseigné le jeu à la caméra, la préparation d'auditions, la gestion de stress, tout en les dirigeant pour concrétiser les trois courts métrages qui seront présentés dimanche, chacun d'une durée de 10 à 13 minutes.

Le premier sera une comédie d'horreur intitulé Le toutou possédé, le second traitera de l'éveil de l'amour à l'adolescence sous le titre Vérité ou conséquence alors que le troisième traitera de cyberintimidation sous le titre Une chanson dans mon coeur.

Dans le cadre de ces cours, on a par ailleurs procédé à un concours dont l'élève gagnant a obtenu une expérience de tournage en compagnie du comédien et réalisateur Simon-Olivier Fecteau. Aujourd'hui, Félix Cadieux-Bertrand enregistrera donc avec lui une capsule qui sera présentée elle aussi lors de l'événement de dimanche.

Le tout se tiendra à l'auditorium de l'école Chavigny. Des billets seront en vente à la porte au coût de 20 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer