Voivod sera au bar Le Balcon samedi

La légendaire formation Voivod et ses deux membres... (Photo: Jeannot Lévesque)

Agrandir

La légendaire formation Voivod et ses deux membres trifluviens, Dominic Laroche et Dan Mongrain, seront de passage samedi soir au bar Le Balcon du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Photo: Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dans le monde de la musique metal, le groupe Voivod fait figure de légende au Québec. Après plus de 30 ans d'existence, la formation fait encore l'objet d'un culte et ce sont les fans trifluviens qui pourront s'y adonner demain soir alors que le groupe se produira au bar Le Balcon, du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Voivod a fait l'objet de changements depuis sa création et aujourd'hui, avec la présence au sein du quatuor du guitariste Dan Mongrain et du bassiste Dominic Laroche, le groupe est à moitié trifluvien. On peut donc parler de retour à la maison pour eux et l'expression est particulièrement vraie pour Dominic Laroche, alias Rocky au sein du groupe, qui vit ce retour avec beaucoup d'émotions.

Le petit dernier dans ce groupe qui compte toujours deux membres originaux, le batteur Michel Langevin et le chanteur Denis Bélanger, en sera à un sixième spectacle avec Voivod lors de la prestation de demain. L'adaptation s'est particulièrement bien déroulée et il se sent totalement à sa place dans le groupe. «Les choses se sont placées très naturellement et même si j'ai eu un été occupé avec mes autres engagements, j'ai pu faire ma place sans problème.»

Fan de la première heure du groupe, il n'a pas vécu un choc en montant sur scène avec les musiciens dont il avait les photos sur les murs de sa chambre d'adolescent.

«Voivod, ce sont mes racines de musicien. Je connaissais très bien l'énergie du groupe alors, je me suis senti à l'aise assez vite avec eux. C'est étrange parce que quand je joue, je me sens encore dans une double position: un fan du groupe et un de ses musiciens! Il faut dire aussi que je connais Dan Mongrain depuis plus de 20 ans et qu'on a plusieurs liens qui remontent à longtemps alors ça facilite l'adaptation. C'est un musicien pour lequel j'ai une très grande admiration.»

Plus il se fond dans le groupe, plus Laroche découvre que Voivod est un univers en soi. «Le groupe est unique, il ne ressemble à aucun autre. Il a une grande réputation même en dehors du pays. Nous avons été invités à jouer dans un festival au Texas dernièrement et nous étions parmi les têtes d'affiche de l'événement organisé par Phil Anselmo, une légende de la musique metal. Il connaissait bien le groupe et il a eu de très bons commentaires sur mon jeu. Il semblait impressionné: ça fait plaisir à entendre.»

Le voyage a donné l'occasion au bassiste de nouer des liens plus étroits avec les autres membres de la formation et il dit s'y sentir très à l'aise. «Je me sens parfaitement à ma place. En plus, je suis conscient d'être choyé de pouvoir vivre cette expérience extraordinaire. En janvier, on part en tournée à travers les États-Unis avec 31 spectacles en 33 jours. Ça a toujours été mon rêve de partir en tournée en autobus comme ça. Ça va être vraiment spécial.»

D'ici là, il ne peut nier que le spectacle trifluvien est très excitant pour lui. «Même si je n'habite plus à Trois-Rivières, ça reste ma ville et le spectacle sera un retour à la maison. Et en tant que membre de Voivod, en plus! Je sais que le groupe a beaucoup de fans à Trois-Rivières et aussi bien pour Dan que moi, ça va faire un velours. En plus, Stéphane Desbiens, qui nous accueille dans son bar, est un fan fini: il a joué dans un groupe qui assurait la première partie de Voivod à l'époque. Je trouve ça extraordinaire de sa part de nous accueillir et je suis vraiment content de pouvoir jouer chez lui.»

Le spectacle est prévu pour 22 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer