Retrouver Sinatra et une grande époque

Le Tommy Dorsey Orchestra propose un hommage au... (Photo: AP)

Agrandir

Le Tommy Dorsey Orchestra propose un hommage au grand Frank Sinatra (notre photo).

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Tommy Dorsey Orchestra s'inscrit dans l'histoire de la musique américaine comme une poignées de grands orchestres de jazz qui ont marqué le XXe siècle. Quand pareille formation propose, en plus, un hommage au grand Frank Sinatra, l'offre ne peut que séduire un vaste public. Ces gens seront heureux de savoir que le fameux orchestre présentera son hommage à Sinatra à la salle Thompson mercredi, le 19 novembre, à 20 h.

L'attrait est tel, en fait, que le célèbre big band, dont quatre des dix-huit musiciens actuels ont déjà joué avec le grand Tommy Dorsey, se produira dans une vingtaine de villes du Québec au cours de la présente tournée, et ce, sans même s'arrêter à Montréal.

«Ça peut paraître curieux, explique le producteur de la tournée Didier Morissonneau, mais l'orchestre était du Festival de jazz de Montréal l'été dernier. La demande du public est telle dans la province qu'on va se promener un peu partout. Lors des trois derniers spectacles, à Terrebonne, L'Assomption et Laval, on a fait salle comble.»

«Chez vous, ce sera une soirée un peu spéciale parce qu'on adore les salles qui ont du style comme la salle J.-Antonio-Thompson qui est typique des grandes salles américaines à l'époque où l'orchestre se produisait avec Tommy Dorsey.»

Si les noms de Frank Sinatra et du Tommy Dorsey Orchestra sont magiques pour les amateurs, combien savent que le grand crooner a amorcé sa carrière avec le mythique orchestre en 1940? Le chanteur a même enregistré pas moins d'une centaine de titres avec eux. Forcément, le spectacle y fera référence en reprenant quelques-uns des plus gros succès de cette époque mais se permettra d'aller plus loin.

«Le chef d'orchestre, qui a 82 ans, a lui-même déjà accompagné Sinatra, alors, on avait un spécialiste pour élaborer le répertoire du spectacle, d'indiquer Morissonneau. Les gens vont entendre des succès comme Fly with Me, Night and Day, I'll Never Smile Again ou All or Nothing at All mais à notre demande, l'orchestre a monté un répertoire qui couvre une très grande partie de la carrière de Frank Sinatra. On va même jusqu'à New York, New York. Mais pour éviter l'ennui et comme le répertoire est très vaste, l'orchestre change le contenu du spectacle à chaque représentation.»

Évidemment, il fallait un interprète d'exception pour mener le bal et l'orchestre est allé chercher Bryan Anthony, un chanteur américain de 37 ans qui a notamment chanté du Sinatra avec le prestigieux Nelson Riddle Orchestra. «Il a déjà chanté avec l'orchestre de Tommy Dorsey et pour le répertoire qu'on leur demandait, c'est lui que les musiciens voulaient, raconte le producteur québécois. Ce n'est pas un imitateur, c'est un extraordinaire chanteur de jazz qui interprète de façon exceptionnelle Frank Sinatra. Non seulement il a une voix magnifique, mais comme Sinatra, il vit ses chansons.»

Pour ce qui est de l'orchestre lui-même, sa réputation n'est évidemment plus à faire grâce à la constante qualité des interprètes. «C'est un orchestre qui conserve très longtemps ses musiciens de sorte que quand on en recrute parmi les meilleurs musiciens de jazz sortis des grandes universités aux États-Unis, les jeunes se plient rapidement aux particularités du groupe parce qu'ils ont des vieux routiers qui les guident. Quand tu joues avec un musicien qui a lui-même joué en compagnie de Tommy Dorsey, tu l'écoutes!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer