Un outil de plus pour les artistes de la scène

Dans l'ordre habituel, on retrouve Mario Courchesne, directeur... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve Mario Courchesne, directeur artistique du Théâtre Belcourt, Lise Laforce, directrice générale du Théâtre Belcourt, et Alain Drouin, maire de Nicolet et préfet de la MRC de Nicolet-Yamaska.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) La MRC de Nicolet-Yamaska et la Ville de Nicolet lancent le projet PROscenium / L'avant-scène afin d'offrir aux artistes en arts de la scène des outils et des expériences susceptibles de les aider dans le développement de leurs carrières.

PROscenium, c'est quatre jours de formations et d'ateliers concrets pour être sous les feux de la rampe, du contrat de base à la rencontre VIP avec des artistes de la scène québécoise. Le projet, dit-on, a tout pour susciter intérêt et passion auprès des artistes.

Le samedi 17 janvier 2015, les participants auront l'occasion de faire la visite technique d'une salle professionnelle en compagnie d'Éric Desmarais, directeur technique du Théâtre Belcourt. Plus tard, un panel composé de trois diffuseurs de la MRC de Nicolet-Yamaska est prévu afin de décrire leur rôle, ce qui oriente leur choix, quels sont les critères de sélection et plus encore. En fin de journée, dans une formule 4 à 6, les participants pourront échanger avec David Lavergne, leader du groupe Bears of legend.

Le lendemain, Daniel Colette, fort de sa vaste expérience en technique de la scène, propose une journée de formation pratique sur le devis technique et le plan de scène. Un essentiel à acquérir pour répondre à la demande des diffuseurs et s'assurer que le visuel du spectacle correspond bien aux besoins de l'artiste.

Le samedi 24 janvier, en raison de l'importance d'une entente entre le diffuseur et l'artiste, Louise Éthier, agente d'artistes et relationniste qui a oeuvré auprès de Claude Dubois, Daniel Lavoie et plusieurs autres, présente les éléments à inclure dans un contrat de base.

Cette formation sera suivie de la présentation de Pierre Côté, diplômé en communication et possédant 30 ans d'expérience dans le domaine. Il va parler de l'art de se vendre et de vendre son show pour développer de bons réflexes en communication. Ce samedi se terminera aussi en 4 à 6 avec nul autre que Dumas, auteur-compositeur-interprète originaire de Victoriaville, dont 2 des 10 disques ont été certifiés disque d'or.

Le lendemain, dans une formule brunch-conférence, Joëlle Massée, gérante d'artistes, fera découvrir aux participants des outils et des moyens pour se faire entendre et se faire voir. L'évolution de la technologie rend disponible plusieurs outils qu'il suffit de connaître et de bien exploiter pour augmenter sa visibilité. La journée se terminera par des instructions sur la manière de s'inscrire aux auditions du Festival du cochon.

Encore plus d'opportunités

Six artistes auront la possibilité de vivre une audition devant des diffuseurs du territoire. De ce nombre, quatre groupes ou artistes seront retenus et pourront se produire sur la prestigieuse scène du Festival du cochon dans le cadre de la programmation de la 38e édition du Festival en 2015. Une belle opportunité de vivre l'expérience de la scène extérieure dans un environnement professionnel bien rôdé avec un cachet d'artiste.

De plus, grâce à la collaboration du Théâtre Belcourt, les participants pourront assister au montage technique et artistique des scènes de Salomé Leclerc et de Sylvain Cossette lors de leurs passages à Baie-du-Febvre pour leurs prestations respectives.

PROscenium a comme objectif de développer les compétences professionnelles des artistes en arts de la scène et de leur offrir une opportunité de diffusion. C'est une occasion pour eux de parfaire leurs connaissances, des connaissances qui peuvent répondre autant aux besoins des artistes ayant déjà une expérience de la scène qu'à ceux qui débutent ou qui ont choisi de faire du spectacle de manière occasionnelle.

«Pour 100 $, soit 25 $ par jour, incluant les formations, les repas, le matériel didactique et les rencontres VIP, PROscenium est une opportunité à ne pas manquer», conclut l'agente dedéveloppement culturel à la MRC de Nicolet-Yamaska, Marthe Taillon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer