Manon Brunet propose une expérience gospel

Originaire de Cap-de-la-Madeleine, la chanteuse Manon Brunet sera... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Originaire de Cap-de-la-Madeleine, la chanteuse Manon Brunet sera de retour dans sa région en décembre pour partager son expérience gospel à qui veut l'entendre, ou le chanter.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La chanteuse Manon Brunet sera de retour dans sa ville d'origine en décembre à trois occasions, le temps de proposer deux ateliers d'initiation au chant gospel, les jeudis 4 et 11 décembre, et un spectacle dans ce même registre le dimanche 14 décembre, à14 h 30.

En fait, les trois rendez-vous sont liés puisque la chanteuse offrira aux élèves de ses ateliers de monter sur scène et de prendre part au spectacle qu'elle livrera quelques jours plus tard sur les planches de la salle Anaïs-Allard-Rousseau de la Maison de la culture de Trois-Rivières.

Ils rejoindront alors la chanteuse, ses quatre musiciens et sa dizaine de choristes, le temps de quatre chansons. À cette occasion, Manon Brunet veut d'ailleurs donner pleine mesure à la musique gospel, une expérience qu'elle considère rassembleuse et libératrice.

Voilà maintenant une quinzaine d'années que la chanteuse évolue comme coach vocal et sept ans qu'elle offre des ateliers de gospel en partageant avec ses élèves une technique de chant qui lui a permis elle-même de récupérer sa voix. «À force de chanter du blues et des trucs d'homme dans les bars et dans les festivals, je m'étais cassé la voix», dit-elle, expliquant que cette technique lui provient d'Amanda Ambrose, une chanteuse noire américaine.

Dans ses ateliers, elle prend plaisir à propager ces notions de chant. «C'est une technique très ludique. Rapidement, les gens peuvent chanter pleine voix et ils en sont souvent très surpris», sourit-elle. «C'est fascinant de voir comment la passion, ça marche. En plus, la technique est basée sur le sourire.»

Quant au répertoire gospel, elle estime qu'il est encore plus près d'elle que le blues, qu'on lui associe spontanément. En fait, le gospel la chavire. «Tu m'assois dans une église de Noirs et je ne fais que pleurer. Même pas capable de chanter!», note-t-elle en riant.

«Personnellement, je ne suis pas dans le religieux, mais j'aime le côté communautaire de la religion et quand je les entends chanter, ça me fait capoter. C'est comme si c'était déjà dans mon âme. C'est une musique qui permet d'exprimer ses émotions et je suis une chanteuse comme ça aussi. Je crois que c'est ce qui me touche le plus, de voir comment ils s'expriment et qu'ils ne sont pas gênés de le faire.»

Manon Brunet n'en est pas à une première en termes de formation gospel puisqu'elle dispense déjà ce type d'ateliers auprès des jeunes dans les écoles, mais aussi souvent auprès d'adultes. La chanteuse a aussi rassemblé des gens de plus de 55 ans dans un centre d'aide à proximité de chez elle, à Montréal, et a même créé un mini-album avec eux.

À Trois-Rivières, ses ateliers d'initiation seront dispensés au Collège Laflèche les 4 et11 décembre entre 19 h et 21 h et seront ouverts à tous les groupes d'âge.

«Je souhaite avoir autant d'adultes que des jeunes adolescents du Séminaire ou du CMI», souligne-t-elle, rappelant que c'est précisément au Collège Marie-de-l'Incarnation qu'elle a fait ses premiers pas sur scène, au sein de la comédie musicale de l'école.

Pour le grand public, il est à noter que le spectacle du14 décembre sera d'une durée d'environ une heure 15, sans entracte. Sur les 16 chansons du spectacle de Manon Brunet, ses nouveaux élèves trifluviens entonneront sur scène deux classiques (Happy et I Believe I Can Fly) et deux compositions de Manon Brunet (Nobody Can Take My Soul et T'as qu'à m'suivre).

Outre les ateliers, ils se retrouveront aussi pour un soir de pratique, autant de moments qu'elle souhaite festifs. «Il est tellement rare qu'on ait l'occasion de s'énerver et de faire les fous. Mon trip, c'est de transmettre cette énergie-là.»

Les billets du spectacle sont déjà en vente à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson. Quant aux inscriptions aux ateliers, elles doivent se faire à son adresse: www.manonbrunet.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer