• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > La famille Charette sera à l'émission Un air de famille jeudi 

La famille Charette sera à l'émission Un air de famille jeudi

Yvon, Gaétan et Alain Charette posent ici en...

Agrandir

Yvon, Gaétan et Alain Charette posent ici en compagnie de leur coach Johanne Blouin. Les trois frères du secteur Grand-Mère seront à l'émission Un air de famille jeudi à Radio-Canada.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Deux des trois frères Charette, du secteur Grand-Mère de Shawinigan, ont fait carrière dans des usines de pâtes et papiers. Gaétan a perdu son emploi à la Belgo en 2008 et Alain a pu accéder à sa retraite lors de la fermeture de la Laurentide cet automne.

Outre leur métier, Gaétan et Alain partagent une passion, celle de la musique, une passion à laquelle adhère aussi le troisième frère de la famille, Yvon. Jeudi, le trio se mesurera aux frères Fortin, de La Sarre, à l'émission Un air de famille.

L'enregistrement de l'émission s'est déroulé dimanche dernier et les concurrents sont tenus au secret en ce qui concerne le contenu afin de préserver la surprise pour les téléspectateurs.

«On ne peut pas dévoiler ce qu'on va chanter. Ce qu'on peut dire, c'est qu'on était en compétition avec trois gars de l'Abitibi. On nous a dit que c'était «le show de la testostérone», parce qu'on était juste des gars, mur à mur, dans les deux équipes!», indique Gaétan Charette, celui qui a eu l'idée d'inscrire sa fratrie à la compétition.

«On a grandi dans la musique. Notre père jouait d'un instrument et on a tous joué dans des bands. Moi, je jouais dans les clubs à 14 ans», raconte l'homme de 59 ans.

«Je joue de la guitare et de la basse, mon frère Yvon, qui a deux ans de plus que moi, joue de la guitare et de la batterie, et le plus jeune, qui a 52 ans, joue des trois instruments: de la guitare, de la basse et de la batterie», précise-t-il.

Bien que les trois frères puissent interpréter des chansons de divers styles, ils privilégient le rock and roll. Gaétan Charette et ses frères chérissent le souvenir de soirées du temps des Fêtes où les meubles de la cuisine et du salon étaient «tassés» pour faire le plus de place possible à la musique et à la danse, jusqu'aux petites heures du matin. Sous le nom de Duo Décibel, les deux aînés de la famille continuent d'animer les foules lors de fêtes de toutes sortes, de noces ou de festivals.

Jeudi, sous la direction de leur coach Johanne Blouin, les frères Charette tenteront de séduire le public qui sera invité à voter pour leur performance préférée. Le trio élu se retrouvera en demi-finale avec les familles retenues dans un bloc de trois émissions.

Rappelons que la famille Héon, de Trois-Rivières, avait remporté son duel lors de la deuxième émission de la saison, accédant à la première demi-finale tenue lors de l'émission du 16 octobre. Les résultats de cette étape d'élimination ne sont pas encore connus. Quatre autres équipes se sont affrontées depuis, et les familles Charette et Fortin concluront la ronde du deuxième bloc pour désigner d'autres demi-finalistes.

Peu importe ce qui arrivera, Gaétan Charette a beaucoup apprécié son expérience sur le plateau de tournage de Radio-Canada.

«Tout ce que tu apprends, que tu vois... Ce n'est pas tout le monde qui a la chance de vivre ça, un tournage de télévision, avec toute la technique en arrière. Ça a été une expérience merveilleuse, et j'encourage les gens à s'inscrire pour participer!» L'émission est diffusée à 20 h et les gens ont jusqu'au lendemain matin pour voter pour leur famille coup de coeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer