• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Jacques Lacombe, Marie-Nicole Lemieux et l'OSTR récompensés par un Félix 

Jacques Lacombe, Marie-Nicole Lemieux et l'OSTR récompensés par un Félix

L'OSTR, Marie-Nicole Lemieux et Jacques Lacombe ont reçu... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'OSTR, Marie-Nicole Lemieux et Jacques Lacombe ont reçu le Félix de l'album de l'année dans la catégorie «Classique - Vocal» pour Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'ADISQ 2014

Arts

L'ADISQ 2014

Le Gala de l'ADISQ 2014 »

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, le maestro Jacques Lacombe et la contralto Marie-Nicole Lemieux ont raflé mercredi soir le Félix de l'album de l'année dans la catégorie «Classique - Vocal» pour Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle, un projet qui rayonne depuis qu'il a été créé sur les paroles de Michel Tremblay et la musique d'André Gagnon.

C'est Michel Tremblay qui est monté sur scène, mercredi soir, à l'occasion de l'Autre Gala qui se déroulait à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. «C'est plutôt formidable, à72 ans, de venir chercher un premier Félix à vie», a noté l'auteur sous les applaudissements.

L'homme a remercié évidemment Marie-Nicole Lemieux, qui se produisait en spectacle mercredi à Toronto, tout en adressant «un merci tout particulier à l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières et à son directeur, Jacques Lacombe, qui se sont intéressés dès le départ au projet et qui ont été absolument formidables à la création et à l'enregistrement du disque.»

Ce Félix s'ajoute à plusieurs autres distinctions puisque l'album avait déjà remporté un prix Juno en avril 2014 dans la catégorie similaire à celle de mercredi, soit «Classical Album of the year - Vocal or Choral Performance». Pour le spectacle à la source de cet album, l'OSTR avait aussi raflé précédemment le prix Opus dans la catégorie «Concert de l'année - Régions», ainsi que le Prix de l'initiative culturelle au Gala Arts Excellence.

Rappelons que le spectacle Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle avait été créé en novembre 2012 à la salle J.-Antonio-Thompson de Trois-Rivières devant Michel Tremblay, André Gagnon et un public ravi. L'enregistrement d'un album avait suivi, pour une sortie en septembre 2013 sous l'étiquette Audiogram.

Que ce soit dans l'Autre Gala ou dans le Gala de l'Industrie de l'ADISQ qui se tenait en après-midi, la journée de mercredi a été toutefois moins concluante pour les autres artistes de la région qui étaient en nomination dans d'autres catégories.

En soirée, Angèle Dubeau et La Pietà ont remporté les honneurs pour l'«Album de l'année Classique - Orchestre et grand ensemble», devant Valérie Milot, Les Violons du Roy et Bernard Labadie, qui concourrait pour Handel-Boieldieu-Mozart: Concertos pour harpe.

Dans la catégorie «Album de l'année - Traditionnel», Les Tireux d'roches et leur opus XO 15 ans d'âge se sont fait damer le pion par De Temps Antan et l'album Ce monde ici bas. Notons que Les Tireux d'roches n'étaient pas présents au gala mercredi soir puisqu'ils sont actuellement en tournée de concerts en Chine.

D'autre part, le Félix de l'«Album de l'année - Jazz interprétation» a échappé au groupe Misses Satchmo et leur disque Apple Tree puisqu'on leur a préféré Noël, de Julie Lamontagne.

De la même manière, le prix de l'album de l'année en musique électronique a été raflé par Misteur Valaire et son disque Bellevue, devant Biobazar et son Vitaphone, alors que le Félix de l'album de l'année en Hip Hop a été remporté par Koriass pour Rue des saules, sous le nez de Sir Pathétik et son album Prisonnier des mots.

Comme on pouvait s'y attendre, Serge Fiori a remporté les honneurs dans la catégorie «Album de l'Année - Meilleur vendeur», devant L'été des orages de Valérie Carpentier. La jeune chanteuse s'y attendait puisque Serge Fiori avait déjà un album platine à son actif.

Ce n'est toutefois que partie remise pour la Péradienne qui a rendez-vous avec le grand Gala de l' ADISQ, dimanche soir. À cette occasion, elle se retrouvera en nomination dans trois catégories, soit «Album de l'année - Adulte Contemporain», «Révélation de l'année» et pour la «Chanson de l'année» avec son titre Le rendez-vous.

Notons enfin qu'en après-midi mercredi, dans le Gala de l'Industrie qui se déroulait au Club Soda, les Félix ont échappé à la Mauricie dans les deux catégories où elle présentait des nominations.

La firme Entourage Spectacle a échappé le Félix de l'«Agence de spectacles de l'année» aux mains de Concertium, alors que dans la catégorie «Diffuseur de spectacles de l'année», le Félix est allé à la Corporation du Théâtre L'Étoile, coiffant du coup la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer