Glamour et faux pas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Depuis le temps qu'on le voit virevolter sur les tapis rouges entre les George Clooney et les Hally Berry de ce monde, le nom d'Herby Moreau est devenu synonyme de gratin artistique.

De Cannes à Hollywood en passant par Toronto ou Paris, monsieur show-business a l'habitude de nous rapporter les humeurs de stars. Mais aujourd'hui, avec son livre Glamour et faux pas, il partage plutôt son autre matériel, celui qu'il garde habituellement pour ses amis, ces différents moments qui l'ont touché ou marqué.

On en a pour 184 pages couleurs à scruter ainsi son parcours à coups de «selfies» ou à l'aide des images captées par George Pimentel, reconnu comme photographe des célébrités. À découvrir les anecdotes de ses 25 dernières années, de ses années de jeunesse sur le boulevard Saint-Laurent jusqu'aux activités professionnelles qui lui ont permis de développer quelques affinités avec certaines vedettes, et quelques inimitiés.

Il élabore ses palmarès personnels tout comme il raconte «toutes ces fois où...», des tranches de vie comme ce moment où il a assisté aux débuts de l'histoire Brangelina, par exemple. Enfin, il livre ses trucs pour que les célèbres visages se tournent vers lui et s'approchent, sur les tapis rouges, tout comme il avoue ses pires gaffes.

En somme, on y retrouve le parcours d'un homme déterminé, d'un passionné et d'une terrible groupie, un trait qui ne cadre pas toujours avec le métier de journaliste. Mais Herby Moreau a épousé la philosophie de Katherine Hepburn selon laquelle si tu obéis à toutes les règles, tu rateras tout le plaisir. C'est d'ailleurs avec cette citation qu'il dédie son bouquin à son fils.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer