Mélange de sang neuf et d'expérience à la LIM

La Ligue d'improvisation mauricienne a amorcé sa 32e... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

La Ligue d'improvisation mauricienne a amorcé sa 32e saison mardi. Sur la photo, on aperçoit Alex Drouin, de l'équipe des Pêches, et Louis-Étienne Villeneuve, des Bleus.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric Langevin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'intérêt pour la Ligue d'improvisation Maurcienne ne se dément pas, du moins chez les comédiens. La 32e saison qui s'amorçait mardi soir à la Maison de la culture de Trois-Rivières révélait la composition de quatre équipes à six joueurs, plutôt que cinq auparavant. On remarque par ailleurs un bon mélange de nouvelles figures et d'improvisateurs d'expérience.

Au terme d'un camp de recrutement qui s'est avéré fort prolifique, les capitaines se sont retrouvés avec de bons choix devant eux, dont des recrues de taille. Ainsi, cinq nouveaux visages joignent les rangs: Simon Larochelle avec les Verts, Rose-Anne Déry et Myriam Lortie avec les Bleus ainsi qu'Alexandre Laramée-Zouéki et Philippe Grenier avec les Rouges.

On note aussi le retour de certains joueurs qui avaient délaissé l'improvisoire depuis quelques années dont Marie-Andrée Leduc et François Laneuville, respectivement avec les Verts et les Pêches.

Les habitués des dernières années à la LIM retrouveront aussi les vétérans comme Guillaume Cholette-Janson, Luc Massicotte, Hélène Martin, Alex Drouin, Simon Potvin, Louis-Étienne Villeneuve, Rémi Francoeur, Maxime Tanguay et Marc-André Fortin.

La Ligue d'improvisation Maurcienne a toujours ses quartiers à la salle Louis-Philippe-Poisson de la Maison de la culture, les mardis soirs à 20 h, pour 25 matchs de la saison régulière, mais se permet aussi de sortir de l'endroit lors d'événements spéciaux. Trois sont déjà au programme de l'année. Une soirée inspirée de la célèbre émission Whose line is it anyway? aura lieu le 28 octobre à la microbrasserie Le Temps d'une pinte.

Le 25 novembre, les improvisateurs investiront les salles d'exposition de Boréalis pour un spectacle nommé BoréaLIM. Enfin, le tournoi mettant l'enjeu la Coupe Trois-Rivières d'improvisation fera relâche cette année pour permettre des spectacles «aller-retour» avec la Ligue universitaire d'improvisation de Trois-Rivières les 16 et 17 février 2015.

«L'improvisation est devenue un incontournable dans l'écosystème culturel de Trois-Rivières. Ce n'est pas du théâtre et ce n'est pas de l'humour non plus. C'est une soirée de divertissement où tout est possible, rire comme pleurer. C'est accepter de se faire transporter au gré des comédiens-créateurs. La LIM est fière d'offrir un spectacle d'une qualité remarquable et ce à un prix tout à fait dérisoire», commente le président de la LIM, Pascal Cholette-Janson, par voie de communiqué. Il en coûte 7 $ pour les adultes et 5 $ pour les étudiants pour assister aux différents événements de la LIM.

Notons enfin que les membres de la Ligue d'improvisation mauricienne sont appelés au cours de l'année à offrir des activités de formation dans les écoles secondaires, dans les collèges et même à l'université. Ces initiatives découlent d'une volonté de la LIM «d'épauler l'improvisation à Trois-Rivières et en Mauricie», souligne le président.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer