No man's land

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Ne vous laissez pas berner par le titre d'expression anglophone, No man's land fait dignement honneur à la langue française sous la plume élégante et sensible de Charlotte Gingras.

Après avoir prêté son art à la littérature jeunesse pendant de nombreuses années, la dame propose aujourd'hui son premier univers destiné aux adultes, un très beau roman publié aux Éditions Druide.

No man's land, c'est ce lieu où l'on ne s'appartient plus, cette zone floue dans laquelle on perd nos repères et nos certitudes. C'est ce territoire dans lequel se retrouvent Éden et Jeanne, chacune de leur côté.

La première est une adolescente qui tente de garder la tête hors de l'eau, se retrouvant en eaux troubles dans le foyer qui l'entoure, à peine nourrie par une mère alcoolique qui a jeté la serviette. Une jeune fille laissée à elle-même, à son désespoir grandissant et à ce geste qu'elle posera.

À distance, Jeanne baigne pour sa part dans une mer de chagrin. Larguée par son conjoint, la dame d'un certain âge navigue désormais dans des zones de turbulence qu'elle tente de maîtriser tant bien que mal.

Le roman de Charlotte Gingras repose sur la rencontre de ces deux êtres en perdition, une réunion qui ne va pas de soi au départ et qui le deviendra peut-être, à force de courage et de silences.

Avis au lecteur, en première portion, on peut se questionner sur l'utilisation d'une narration à la deuxième personne. Le procédé prendra tout son sens au fil des 160 pages qui nous plongent dans cet univers touchant, dépeint avec finesse pour capter un état, un sentiment ou un simple moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer