• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Les Cousins Branchaud, une histoire qui dure depuis 20 ans 

Les Cousins Branchaud, une histoire qui dure depuis 20 ans

Claude Branchaud, Guy Branchaud, Luc Croisetière, Patrick Desmarais,... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Claude Branchaud, Guy Branchaud, Luc Croisetière, Patrick Desmarais, David Tavares et Paul-André Nadeau retrouveront avec plaisir la scène de la Place Canadel ce soir pour leur 20e présence au Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Les groupes musicaux qui durent 20 ans ne sont pas légion. Ceux qui sont associés durant 20 ans à un même événement sont encore plus rares. Les Cousins Branchaud peuvent se targuer de détenir ces deux faits d'armes.

Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville ramène vendredi soir sa veillée folklorique à la Place Canadel avec les Cousins Branchaud, eux qui ont mis les pieds sur une scène du festival pour la première fois en 1994.

«On a commencé sur le mail du centre commercial!», se souvient, amusé, Claude Branchaud, un des membres fondateurs du groupe avec son frère Guy et Luc Croisetière.

«On a joué là deux ans. Après, on a joué à la place Branchaud (rue Saint-Louis). On a joué à l'aréna et dans un chapiteau monté dans le stationnement de l'aréna. On a fait des soirées avec Denis Côté, Gaétan Dupuis et Germain Branchaud à la polyvalente. On a fait toutes les scènes possibles à la galette!»

Depuis 1994, les Cousins Branchaud ont été absents de la programmation du festival louisevillois une seule fois, à la fin des années 1990. Claude Branchaud assure que les membres du groupe complété par Paul-André Nadeau, Patrick Desmarais et David Tavares ont toujours un plaisir fou à divertir les festivaliers alors qu'ils s'apprêtent à remonter sur la scène du festival pour une 20e fois.

«C'est la grosse soirée du festival. On s'attend toujours à avoir moins de monde, depuis le temps qu'on est là, mais on a toujours beaucoup de monde. On est de la région, on est un groupe rassembleur, les gens aiment nos chansons. Et les gens participent beaucoup, ça tape des mains. C'est apprécié. Ça nous donne de l'entrain.»

Pour Yvon Picotte, la veillée animée par les Cousins Branchaud est synonyme de succès assuré.

«Les Cousins Branchaud sont généreux de leur temps: habituellement, un spectacle dure environ 90 minutes. Eux autres, il est rendu deux heures du matin et ils jouent encore! C'est un gros party», raconte le président du festival.

Le groupe Mythes et légende fera partie de la soirée folklorique avec les Cousins Branchaud. Pour souligner leur 20e anniversaire au Festival de la galette, les musiciens vont incorporer quelques éléments spéciaux à leur prestation.

«Des amis qui ont joué avec nous au début vont faire une chanson. Ti-Nor (Normand Branchaud, un des membres fondateurs du groupe qui a quitté la formation en 2001) va rejouer avec nous. On va faire des chansons en référence à Poilu (Germain Branchaud), à Gaétan Dupuis», dévoile le sympathique mandoliniste.

Ce dernier se dit surpris de la longévité du groupe qui offre entre 20 et 30 spectacles par année dans différents festivals au Québec et en Ontario. Et il est le premier à s'en réjouir.

«C'est un rêve qu'on réalise. On est une famille. Tant qu'on aura du plaisir à jouer ensemble, on le fera. Et on en a encore!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer