Déjà le spectacle de la maturité pour Pascale Picard

Plus mature, plus confiante en ses moyens, Pascale... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Plus mature, plus confiante en ses moyens, Pascale Picard reviendra à Trois-Rivières le 16 octobre prochain pour présenter le spectacle de son troisième album sorti au printemps dernier.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Il y a maintenant près de six mois que Pascale Picard a lancé son troisième album, All Things Pass, et dans sa tête, désormais, ce n'est que le spectacle qui en est tiré qui la préoccupe. Spectacle qu'elle présentera le 16 octobre prochain à la salle Anaïs-Allard-Rousseau de Trois-Rivières.

L'album a pourtant marqué un moment important dans sa carrière exceptionnelle. Après la déception qu'a constituée son deuxième album avec des ventes nettement inférieures à celles de son premier (30 000 copies contre 300 000, tout de même) mais surtout, le constat de ne pas avoir été totalement fidèle à elle-même, le nouvel album a été celui de la maturité gagnée dans une certaine adversité.

«J'ai appris à me faire confiance davantage, plaide-t-elle aujourd'hui, et à moins chercher à plaire à plein de gens qui ont des attentes. Être trop préoccupé par ce que les autres veulent de vous, c'est risquer de brimer sa créativité. Quand j'avais le goût de parler de quelque chose, je me demandais comment ce serait reçu et souvent, je m'empêchais de l'exprimer. J'ai appris à y aller comme je sens les choses et à avoir confiance en moi.»

«Le spectacle qu'on promène présentement a profité de ça. J'ai eu assez confiance en moi pour oser aller chercher l'aide d'une metteure en scène pour le placer. Le band et moi, on n'avait jamais fait l'exercice de s'asseoir avec quelqu'un de l'extérieur pour élaborer un spectacle. J'avais peur de perdre le contrôle et qu'on m'enferme dans une sorte de boîte qui ne me laisserait plus de liberté. Loin de me dénaturer, c'est le contraire que Gaël Tavernier a apporté.»

«Dans le spectacle précédent, on avait décidé de jouer les quatorze chansons de l'album; on voulait se gâter. Aussi, on voulait sortir de notre première tournée dont on a présenté le spectacle pendant quatre ans sans arrêt. C'était peut-être trop: on ne voulait plus en jouer aucune chanson. Cette fois, on a abordé le concept différemment: on a voulu faire un spectacle festif, facile d'accès, pour faire tripper le monde.

Comme une façon de remercier les gens de nous suivre encore. On va présenter quelques chansons du dernier album, évidemment, mais on a sélectionné les chansons qui suscitent les meilleures réactions du public, leurs coups de coeur. Ce sont souvent celles qui bougent le plus, mais on a aussi des ballades, alors, c'est un bon mélange.»

Pascale Picard et ses musiciens ont travaillé sur ce qu'ils considèrent comme leurs meilleures chansons pour en offrir les meilleures versions, tout simplement. «Un spectacle, c'est délicat. C'est comme une formule magique qu'il faut trouver et par laquelle chaque petite chose est à la bonne place au bon moment. Il y a tellement de petits détails dont le spectateur ne se rend pas compte et qui font une grosse différence. Ce qui va changer, d'une représentation à l'autre au cours de la tournée, ce sont mes interventions entre chaque chanson et l'interaction avec le public. Le spectacle est tellement solide et bien monté que je n'ai aucune envie de le changer d'un soir à l'autre.»

Ce sera aussi l'occasion de faire montre d'une confiance en elle plus importante que jamais. Au point d'essayer des choses qu'elle n'avait jamais osées dans le passé: une chanson qu'elle offre seule à la guitare, une petite incursion du côté du hip-hop, des moments très doux, dévoilant sa sensibilité. «C'est moi sous toutes mes facettes, toutes mes folies.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer