Pro Organo célèbre ses 40 ans

L'organiste et membre du quatuor vocal Qw4rtz François... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

L'organiste et membre du quatuor vocal Qw4rtz François Pothier-Bouchard et le président de Pro Organo Michel Villemure ont dévoilé la programmation des concerts de la saison, soulignant le 40e anniversaire de la création de l'organisme.

Photo: Émilie O'Connor

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) On aurait pu présumer que l'intérêt pour l'orgue suivrait le déclin de celui pour la fréquentation des églises. En Mauricie, du moins, la relève des organistes existe, et la programmation des concerts de Pro Organo le démontre.

L'organisme à but non lucratif souligne cette année ses 40 ans de fondation. La saison 2011-2012 s'est ouverte de façon informelle lors des Journées de la culture le 2 octobre à la cathédrale de Trois-Rivières. Le titulaire des orgues, Ïoan Bastarache, qui vient d'avoir 19 ans, a ouvert les portes de son monde via des ateliers de «découverte de l'orgue».

Le premier concert officiel de Pro Organo, le dimanche 6 novembre à 14 h à l'église Sainte-Catherine-de-Sienne, mettra aussi en valeur un organiste de la nouvelle génération, François Pothier-Bouchard, aussi membre du quatuor vocal Qw4rtz.

Comme son nom l'évoque, le concert Orgue au Qw4rtz présentera les deux volets en un même rendez-vous. Sous la présidence d'honneur de Stella Montreuil, présidente de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, ce concert soulignera plus formellement le 40e anniversaire de Pro Organo.

À l'orgue, François Pothier-Bouchard interprétera son oeuvre préférée de Bach, sa Fantaisie et fugue en sol mineur. Puis avec ses collègues de Qw4rtz, Louis-Alexandre Beauchemin, David Gélinas et Xavier Roy, il chantera des airs comme La Guerre de Clément Janequin, issu de la Renaissance.

«Nous avons tous les quatre une formation classique comme Petits chanteurs et au conservatoire ou à l'université. Alors pour nous, c'est un retour aux sources de présenter un programme plus classique», note François Pothier-Bouchard, ajoutant tout de même que des pièces plus pop et jazz s'y glisseront également.

Pour revenir à l'orgue, le jeune homme l'a choisi à l'âge de 15 ans, après des années d'étude du piano. Sa professeure de piano, Denise Trudel, remarquait un penchant de son élève pour le répertoire plus associé à l'orgue. Elle lui a donc suggéré d'explorer son intérêt pour cet instrument.

C'est en assistant Raymond Perrin lors d'un concert qu'il s'est découvert une nouvelle passion et s'est inscrit en orgue au conservatoire, sous l'enseignement de Raymond Perrin. C'est d'ailleurs à François Pothier-Bouchard que Ïaon Bastarache a succédé comme titulaire des orgues de la cathédrale de Trois-Rivières.

La série de concerts de Pro Organo se poursuivra le dimanche 16 mars 2012 à 14 h à la chapelle des Ursulines. L'organiste Claude Beaudoin s'y produira dans une affaire de famille, en compagnie de son épouse à la voix et de ses deux filles au violon.

Le dimanche 15 avril, toujours à 14 h, les mélomanes pourront entendre Raymond Perrin dans un concert au titre prometteur Orgue solo et improvisation. Professeur au conservatoire de Trois-Rivières et à l'Université de Montréal, il dirige aussi l'ensemble Vocalys, compose, et a contribué au développement de l'improvisation à l'orgue.

La saison de Pro Organo se conclura le 20 mai à l'église de Saint-Léon-le-Grand avec Jocelyn Lafond, élève au Conservatoire de musique de Trois-Rivières.

Le conseiller artistique de Pro Organo, Martin Brossard, titulaire des orgues du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, vante l'orgue de l'église de Saint-Léon-le-Grand, «un orgue historique, un Casavant 1892 récemment restauré, un orgue romantique avec des sonorités veloutées».

Quant à l'instrument de Sainte-Catherine-de-Sienne, sur lequel jouera François Pothier-Bouchard le 6 novembre, M. Brossard en souligne la traction mécanique et «les sonorités splendides, claires et colorées». «On a des orgues exceptionnels en Mauricie», appuie François Pothier-Bouchard.

Depuis 40 ans, Pro Organo a présenté plus d'une centaine de concerts dans la région, toujours avec le but de faire connaître les orgues et de promouvoir la musique d'orgue de maîtres anciens et de compositeurs contemporains.

D'autres organistes comme Gilles Rioux, Philippe Bournival, Michelle Quintal et Suzanne Bellemare ont participé aux nombreux événements spéciaux et anniversaires auxquels Pro Organo s'est associé au fil des années.

Les billets pour chacun des concerts se vendent 20 $ (entrée libre pour les étudiants), et les billets de saison 45 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer