Prix Opus: des distinctions pour la région

Le concert de l'OSTR dans lequel on avait... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Le concert de l'OSTR dans lequel on avait invité le pianiste Marc-André Hamelin a mérité le prix Opus du Concert de l'année - régions.

Photo: François Gervais

Partager

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La région s'est distinguée dimanche lors du 16e gala des prix Opus, qui récompensent l'excellence des professionnels de la musique de concert au Québec. Parmi les trois lauréats aux racines mauriciennes, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières a ravi le prix du Concert de l'année - régions pour sa production Marc-André Hamelin éblouit dans Busoni, présentée le 6 avril 2012 à la salle Thompson.

Ce concert de l'OSTR partageait les nominations avec un autre rendez-vous de sa propre programmation 2011-2012, À la vie!, proposé le 17 mars, ainsi qu'avec le concert d'ouverture du Festival de Lanaudière et deux autres productions de la Société des concerts Bic Saint-Fabien.

Régulièrement retenu comme finaliste pour les prix Opus, l'OSTR en avait entre autres remporté en 2002 et 2004 (Concert de l'année - régions) et en 2006 (Interprète de l'année, décerné au chef Jacques Lacombe).

Le baryton-basse d'origine latuquoise Philippe Sly a pour sa part mérité le prix du Concert de l'année - Musiques romantique, postromantique, impressionniste, pour le récital qu'il a offert avec le pianiste Michael McMahon à la Société d'art vocal de Montréal le 21 mai. Philippe Sly était en lice parmi des productions des orchestres symphoniques de Montréal et de Québec, de l'Orchestre Métropolitain et du quintette Pentaède.

Pour sa part, la Corporation culturelle de Shawinigan a reçu le prix Diffuseur pluridisciplinaire de l'année, une catégorie incluse dans les Prix spéciaux. En soumettant sa candidature, la Corporation avait fait valoir la richesse de sa programmation 2011-2012, qui comportait cinq concerts en formule intimiste (Jelena Milojevic, Antoine Bareil et Sébastien Lépine, Flûte alors!, le Trio Hochelaga et Velichka Yotcheva) et deux en grande salle (Alain Lefèvre et le Quatuor Alcan, et Angèle Dubeau et La Pietà), en plus d'un conte musical dédié au milieu scolaire.

Les Prix Opus sont décernés annuellement par le Conseil québécois de la musique, et visent à mettre en valeur le travail des interprètes, compositeurs, diffuseurs ou musicologues du monde de la musique de concert. Vingt-sept lauréats se sont partagé 26 000 $ en bourses lors du gala tenu au Musée des beaux-arts de Montréal dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer