Bryan Perro et l'OSM: fusion réussie

Bryan Perro a livré hier soir la première... (Photo: la presse)

Agrandir

Bryan Perro a livré hier soir la première des trois représentations du conte de Noël qu'il a écrit pour l'Orchestre symphonique de Montréal.

Photo: la presse

Partager

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Montréal) Pour une deuxième année en cette période pré-Fêtes, la Mauricie est à l'honneur à l'Orchestre symphonique de Montréal. L'auteur, éditeur et metteur en scène Bryan Perro a revêtu hier ses habits de comédien pour narrer le conte qu'il a lui même écrit pour ce mariage entre la musique de l'OSM et l'univers des contes traditionnels de Noël.

La première de trois représentations du conte s'est tenue hier soir en la magnifique Maison symphonique de Montréal, résidence de l'orchestre dirigé par Kent Nagano. Le caxtonien Fred Pellerin avait initié avec succès l'an dernier à la même période le concept de cette union entre les univers du conte et de la musique symphonique.

Cette année, l'OSM a confié la mission à un autre Mauricien qui gravite dans la sphère de la fantaisie, l'auteur de la série jeunesse Amos Daragon Bryan Perro. Le créateur a choisi de situer le scénario de son conte le long de la rivière Saint-Maurice, imaginant une rivalité entre le village de bûcherons de Saint-Jean-des-Piles et son voisin d'en face, Grandes-Piles, un village de draveurs.

Enveloppé notamment d'extraits d'oeuvres de Bizet (L'Arlésienne), de Dukas (L'Apprenti sorcier), de Saint-Saëns (Danse macabre) et de Tchaïkovski (Casse-Noisette), sans compter les deux reels orchestrés par le pianiste Jean-Fernand Girard, le conte de Bryan Perro rend hommage au coin de pays qui l'a vu naître, en puisant dans les références à son histoire liée à l'industrie des pâtes et papiers.

Le flottage du bois sur la Saint-Maurice et le «dépitounage» de la rivière ont entre autres été expliqués aux gens de la métropole!

L'auteur-conteur a incarné la rivalité entre les deux Piles à travers deux enfants de chacun des villages: la fillette de Saint-Jean-des-Piles qui crache des pépites d'or chaque fois qu'elle raconte une histoire, et le petit garçon de Grandes-Piles de la bouche duquel jaillissent des pépites d'argent après chaque chanson entonnée. Sorte de fable sur la richesse et l'aveuglement qu'elle peut induire, le conte de Bryan Perro s'est aussi drapé d'étoffes contemporaines.

L'actualité aussi récente que celle citant la commission Charbonneau et la démission du maire de Laval a été intégrée au conte.

Les allusions politiques Canada-Québec n'ont pas manqué non plus, alors qu'à travers certains attributs et traits de caractère, l'auteur a prêté aux bûcherons de Saint-Jean-des-Piles des allégeances fédéralistes et aux draveurs de l'autre rive des convictions indépendantistes...

Dans d'autres pointes d'humour, Wolfgang Amadeus Mozart a été comparé à Grégory Charles, et les murs de bois de la Maison symphonique au sous-sol en préfini du grand-père du conteur. À ses titres d'auteur, de metteur en scène et de comédien, on pourrait aussi ajouter dans le curriculum vitae de Bryan Perro une affinité avec l'humour.

En tant que conteur comédien, le résident de Saint-Mathieu-du-Parc a fait preuve hier d'une aisance remarquable sur la scène qu'il occupait avec les excellents musiciens de l'OSM. Le naturel avec lequel il a livré son récit aurait pu laisser croire à une longue improvisation. Et c'est un compliment.

Maestro Nagano et ses musiciens ont aussi accueilli des invités tels Alain Lamontagne et Michel Bordeleau à la podorythmie, et Simon Gauthier à la scie musicale, question d'ajouter la touche plus folklorique au répertoire hybride classique et traditionnel.

Le gigueur Benoît Bourque, une douzaine d'enfants participant au Garage à musique de la Fondation du Dr Julien et 12 danseurs de l'École supérieure de Ballet du Québec font aussi partie du spectacle mis en scène par Denis Bouchard (qui s'est par ailleurs attribué le rôle du diable dans l'histoire).

Le concert sera aussi présenté aujourd'hui à 14 h 30 et à 19 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer