Une expérience touristique dont vous êtes le héros...

Le président de la Conférence régionale des élus... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Le président de la Conférence régionale des élus de la Mauricie Gérard Bruneau, le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et responsable de la région Yves-François Blanchet et le directeur général de Culture Mauricie Éric Lord ont annoncé la seconde phase de développement des stratégies reliées au tourisme culturel d'expérience.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

Culture Mauricie et ses partenaires dont la Conférence régionale des élus de la Mauricie ont lancé hier la seconde phase de la stratégie de développement du concept de tourisme culturel d'expérience dans la région. Treize produits culturels bénéficieront du soutien de cette entente spécifique visant l'essor de la démarche entreprise en 2007.

Ces produits se distinguent par le rôle actif que le visiteur est invité à jouer dans son expérience. Comme l'énumère le directeur général de Culture Mauricie Éric Lord, ils «doivent se démarquer par leur caractère authentique, interactif et innovateur». M. Lord ajoute que «la première entente s'est soldée par des investissements totaux de près d'un million et demi de dollars en plus de créer et de maintenir plus de50 emplois».

Cette deuxième phase soutiendra des créateurs comme Les Sages fous, qui proposent la visite assez fantaisiste d'un musée recelant les traces d'une civilisation oubliée, obsédée par la pâtisserie rituelle et les biscuits anthropomorphiques.... Mentionnons seulement que les participants confectionneront des biscuits mythiques!

Au Baluchon, le Théâtre en rivière permettra aux participants de devenir comédien d'un jour en se mêlant aux répétitions et à toutes les étapes de la production du spectacle, tandis que le Musée des Ursulines proposera une visite des coulisses du Collège Marie-de-l'Incarnation.

Quant au Musée québécois de culture populaire, il reviendra avec son Parcours de peur en octobre, et élaborera une version anglaise de son activité Verdict attendu à la vieille prison de Trois-Rivières.

La compagnie Hérôle gère trois expériences. La première, associée au Rond Coin de Saint-Élie-de-Caxton, suggère une activité de consolidation d'équipe axée sur le patrimoine forestier, la deuxième invite les familles à un camp d'aventure en compagnie d'êtres aux pouvoirs surnaturels, et la troisième, CSE Trois-Rivières, transforme la ville en lieu d'enquête criminelle dans un clin d'oeil à l'émission CSI.

Du côté de l'Aventureux, à Shawinigan, les randonneurs devront décoder, décrypter et résoudre l'énigme d'un secret trouvé au coeur d'un parc de la ville.

Les Productions Conte en T proposent pour leur part deux activités dédiées au conte, soit L'île aux histoires au parc de l'île Saint-Quentin, et L'allumeur de réverbères, une randonnée interactive en milieu urbain.

La compagnie de vulgarisation historique Personare chapeaute quant à elle une activité qui se déroule en cinq sites historiques de la région, soit le Musée des Ursulines, les Forges du Saint-Maurice, le Manoir de Niverville, le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac et le Vieux presbytère de Batiscan.

Enfin, le Centre d'histoire de l'industrie papetière Boréalis, avec sa Cabine immersive, permet aux visiteurs de vivre une reconstitution des conditions de travail en usine.

«La Mauricie est la seule région au Québec possédant une stratégie de positionnement reliée au tourisme culturel d'expérience», assure Éric Lord, fier de l'imagination, de la créativité et de l'innovation dont font preuve les acteurs du milieu culturel mauricien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer