Acteurs culturels et professeurs-chercheurs se rapprochent

De gauche à droite, le directeur de Culture... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

De gauche à droite, le directeur de Culture Mauricie et la présidente du conseil d'administration, Éric Lord et Josée Grandmont, en compagnie de Martine Lesieur, directrice du bureau du recteur de l'UQTR. À l'arrière, le professeur Jason Luckerhoff.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'organisme Culture Mauricie et l'Université du Québec à Trois-Rivières ont signé, hier, une entente de partenariat intéressante pour le milieu culturel de la région puisqu'elle vise à rapprocher de plus en plus les acteurs culturels et les professeurs-chercheurs, histoire de profiter du savoir qui émane du milieu universitaire et de le propager.

Cette entente, qui s'étendra sur les trois prochaines années, a pour objectif de transférer des connaissances qui proviennent de l'UQTR et qui peuvent contribuer à la richesse culturelle. Le tout prendra la forme de déjeuners, de dîners ou de 5 à 7 conférences qui permettront aux gens intéressés par la culture d'approfondir une variété de sujets.

Par cette entente, Culture Mauricie s'engage à offrir une tribune à un professeur (ou chargé de cours) au moins une fois par année, et à faciliter le maillage entre ses membres et les professeurs de l'UQTR pour d'éventuels travaux universitaires, en fonction d'essais, de mémoires, de thèses ou de projets d'intervention communautaire.

L'UQTR s'engage pour sa part à faciliter les choses pour que des projets entre ses professeurs-chercheurs et Culture Mauricie soient porteurs; pour les faire connaître et pour promouvoir les activités de collaboration auprès de la communauté universitaire.

Pour Culture Mauricie, qui mise sur un nouveau volet culture-éducation, cette entente devrait être profitable. «Nous avions une volonté de se rapprocher de l'université depuis plusieurs années», note le directeur général de Culture Mauricie, Éric Lord. «Nous sommes toujours à l'affût pour trouver des experts.»

«Les organismes culturels et les artistes seront les premiers à en bénéficier», renchérit la présidente du conseil d'administration, Josée Grandmont. «Par cette entente, Culture Mauricie bénéficie d'une expertise de pointe dans son secteur et profite d'un accès privilégié à de l'information hautement spécialisée.»

À l'UQTR, on mentionne que cette entente correspond à la vocation du lieu. «Notre institution doit aller au-delà de ses missions traditionnelles d'enseignement et de recherche pour établir des liens de collaboration avec les acteurs régionaux de tous les milieux et pour renforcer ses services à la collectivité», précise la directrice du bureau du recteur de l'UQTR, Martine Lesieur.

La toute première activité en ce sens s'est déroulée d'ailleurs hier midi, tout de suite après la signature de l'entente à la Maison de la culture de Trois-Rivières, par le biais d'une conférence qui traçait le portrait des pratiques culturelles en Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer