Les pratiques culturelles décortiquées

Marie-Claude Lapointe, professeure au département d'études en loisir,... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Marie-Claude Lapointe, professeure au département d'études en loisir, culture et tourisme, dresse un portrait intéressant des pratiques culturelles en Mauricie.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En Mauricie comme ailleurs au Québec, plus les gens sont scolarisés, plus ils fréquentent les lieux culturels. Au sein de la région, on note toutefois que les gens moins scolarisés fréquentent encore moins ces lieux que les gens de même niveau académique dans l'ensemble de la province.

Voilà l'une des nombreuses observations que Marie-Claude Lapointe, professeure au département d'études en loisir, culture et tourisme à l'UQTR, tire d'une vaste enquête réalisée en 2009 pour sonder la participation aux activités culturelles des Québécois en général, et des Mauriciens en particulier.

De ce grand sondage téléphonique, qui a rejoint 6878 répondants de 15 ans et plus, la dame rapporte qu'une personne sur deux (56,5 %), en Mauricie, fréquente les bibliothèques, un chiffre qui se compare à l'ensemble des Québécois. C'est tout de même chez les 15-34 ans que l'on retrouve la proportion d'usagers la plus élevée (75 %).

Du côté des musées, la Mauricie fait moins bonne figure, avec un taux de fréquentation de 36 % alors que sur la scène provinciale, on affiche un taux de 45 %. Le plus grand nombre de visiteurs se situe chez les25-44 ans (45 %) alors que les moins nombreux se retrouvent chez les 15-24 ans (25 %).

Selon les données récoltées, on note que les spectacles d'humour, le théâtre et la musique populaire sont les plus fréquentés. Du côté du théâtre professionnel, 41 % des répondants en Mauricie affirment avoir assisté à au moins une pièce au cours de l'année, contre 43 % dans l'ensemble du Québec. En théâtre, la portion des 25-34 ans affichent les plus faibles résultats de fréquentation (25 %).

C'est le milieu de la danse qui récolte les chiffres les élus élevés chez les jeunes, cette discipline rejoignant tout particulièrement les 15-24 ans, alors que les gens de 55 ans et plus se distinguent tout particulièrement dans la fréquentation des concerts de musique classique. Dans ce dernier domaine, une personne sur cinq dit avoir assisté à au moins un spectacle en Mauricie, comparativement à une personne sur 4 dans l'ensemble du Québec.

En humour, 41 % des répondants disent avoir assisté à au moins un spectacle. On remarque toutefois que les spectateurs sont moins présents chez les plus de 65 ans et que le nombre d'usagers grimpe selon le degré de scolarité et ce, jusqu'au collégial, car à l'université, on semble ne plus trop s'intéresser à la chose. Quant à la musique populaire, 39 % des Mauriciens disentavoir assisté à au moins un spectacle.

Dans l'achat des oeuvres d'art, des métiers d'art et de l'artisanat, 29 % des Mauriciens affirment avoir acheté au moins un item, avec préséance pour la peinture, la joaillerie, ainsi que le tissage, batik et textile. Le sondage révèle par ailleurs que près d'un Mauricien sur 5 a fréquenté un salon des métiers d'art.

Au chapitre des habitudes de lecture, on a été étonné de constater que 12 % des répondants en Mauricie déclarent ne jamais lire, peu importe le genre, que ce soit des magazines, des livres, des romans ou des journaux, alors que ce chiffre n'est que de 7 % pour l'ensemble de la province. Belle surprise, 94 % des hommes et 91 % des femmes liraient toutefois les journaux quotidiens.

Le domaine de l'information se distingue aussi du côté des habitudes télévisuelles puisque ce sont les émissions d'information et d'actualité qui rejoignent davantage autant les femmes (67,5 %) que les hommes (58 %). Les données révèlent par ailleurs que plus les gens sont scolarisés, moins ils honorent le petit écran. Les Mauriciens disent écouter la télévision en moyenne 3 heures par jour, contre 2 h 45 au Québec. Enfin au sein de la région, on apprend aussi que 80 % des gens possèdent au moins un ordinateur à la maison et que, de ce nombre, 95 % sont branchés sur Internet.

La surprise du sondage en Mauricie provient toutefois des réponses données par les hommes, qui se disent plus nombreux que les femmes à fréquenter les lieux culturels, aussi bien dans les spectacles de musique populaire, de théâtre et de danse, que dans les musées. Ces chiffres en ont fait tiquer plus d'un hier à la conférence puisque sur le terrain, ce n'est pas nécessairement ce que l'on remarque. La première à en être étonnée est d'ailleurs Mme Lapointe elle-même, qui a bien l'intention de creuser cette question.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer