Les Stars chantent Noël: nouvelle distribution, un même lieu

Jean-François Breau, Claude Barzotti et Marie-Ève Janvier chanteront... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Jean-François Breau, Claude Barzotti et Marie-Ève Janvier chanteront Noël à la cathédrale de Trois-Rivières, le 4 décembre.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est avec Claude Barzotti, Marie Denise Pelletier, Annie Villeneuve, Gino Quilico, Éléonore Lagacé, Judith Bérard, Jean-François Breau et Marie-Ève Janvier que les Trifluviens pourront célébrer le répertoire musical de Noël cette année, via le concept Les Stars chantent Noël.

Les huit artistes, accompagnés d'un ensemble à cordes et d'une vingtaine de choristes, feront résonner leurs voix dans l'ambiance sacrée de la cathédrale de Trois-Rivières le 4 décembre et ce, en deux représentations, la première à 14 h et l'autre à 20 h.

L'an dernier, 15 000 personnes à travers la province ont répondu à ce type d'invitation dans les églises de plusieurs villes du Québec. Encouragé par ce succès, Musicor a repris la formule cette année, en changeant toutefois la palette des interprètes qui s'y produiront.

Cette semaine, Claude Barzotti ainsi que le couple Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau étaient à Trois-Rivières pour promouvoir la chose, des artistes qui n'ont toutefois pas la même vision de ce qui les attend. Alors que les Janvier-Breau s'apprêtent à chausser leurs pantoufles avec un répertoire qu'ils possèdent depuis leur enfance, Claude Barzotti regarde ce concept avec un regard neuf, et un peu ébahi.

En Europe, Claude Barzotti n'a jamais assisté à un concert de Noël. «Chez nous, ça n'existe pas», dit-il en haussant les épaules, «alors qu'ici, c'est partout!». Même que cette série de spectacles au Québec le rend un peu nerveux ces jours-ci, inquiet à l'idée de mémoriser ce répertoire nouveau. «La première fois, je vais sûrement paniquer... Mêmes les miennes (ses chansons), je dois les apprendre!»

Outre deux de ses propres titres Noël sans toi et Dis-moi Papa Noël, Barzotti sera appelé à partager un duo en compagnie d'Éléonore Lagacé (fille cadette de Nathalie Choquette et soeur de Florence K.) qui, de par son entourage, est déjà une habituée.

Aucun problème non plus du côté du couple Janvier-Breau, qui ont tous deux grandi dans des familles de chanteurs et qui ont joint rapidement les chorales d'églises, elle à l'âge de 3 ans à Roxton Pond, et lui, dès l'âge de 4 ans dans son Nouveau-Brunswick.

«Mes plus beaux souvenirs sont rattachés à la féerie de Noël et aux semaines avant, quand on apprenait nos chansons», souffle Marie-Ève Janvier. Jean-François Breau adore aussi ce type de répertoire mais, surtout, il aime se produire dans une église.

«Il y a quelque chose d'angélique, de solennel, ce côté plus grand que nous... C'est un lieu de prière, de rassemblement, qui a du vécu... Je me sens bien dans une église», dit-il. «Je crois en quelqu'un de plus grand qui nous guide et nous amène à être une meilleure personne à tous les jours. Je suis réceptif à ça et ça me suit partout. Sur scène aussi. Disons qu'on est rendu à une étape de nos vies où on croit plus en cela qu'au Père Noël...», sourit-il.

Pour des artistes, les églises apportent par ailleurs une acoustique hors du commun, fait valoir le couple. Les deux se produiront ensemble pour quelques titres mais Marie-Ève Janvier est aussi appelée à partager une pièce en compagnie de Marie-Denise Pelletier, alors que son conjoint a rendez-vous sur scène avec Gino Quilico.

Habitués aux troupes avec les spectacles Don Juan, Notre-Dame de Paris et Quand le country dit bonjour..., ils aiment le côté rassembleur et la complicité générée par ces concepts.

Claude Barzotti aborde pour sa part ce spectacle avec entrain, lui qui relève d'un infarctus qui lui a valu un séjour à l'hôpital au début du mois de novembre. Rien toutefois pour l'empêcher d'honorer la série des spectacles solos qu'il donne présentement, assure-t-il, et cette tournée de Noël qui suivra.

En groupe, il avait déjà adoré son expérience avec le spectacle Le retour de nos idoles. «J'avais été des années sans venir ici et quand je suis revenu, j'ai eu un accueil inimaginable», souffle-t-il. «Je trouve qu'au Québec, vous avez le public le plus fidèle au monde.»

Outre Trois-Rivières, le spectacle Les Stars chantent Noël, mis en scène par Pierre Boileau, visitera aussi Québec, Saint-Jérôme, Montréal, Sherbrooke et Ottawa. Partout, les billets se vendent entre 57,85 $ et 155, 35 $. À Trois-Rivières, Musicor rapporte que la moitié des billets ont déjà trouvé preneurs. Ils sont en vente sur le réseau Admission (www.admission.com).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer