Réveillon: en phase avec le temps des Fêtes, et l'actualité...

Pierrette Robitaille jouera dimanche soir à Trois-Rivières dans... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Pierrette Robitaille jouera dimanche soir à Trois-Rivières dans la comédie Réveillon, selon une mise en scène du coauteur François Chénier.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Curieusement, c'est en fonction du théâtre d'été que le tandem François Chénier et Michel Charette ont conçu la pièce Réveillon, qui nous transporte directement dans le temps des Fêtes. Au départ, l'idée était d'amener le public ailleurs, en pleine canicule. Après une quarantaine de représentations estivales, donc, à Saint-Mathieu-de-Beloeil, les comédiens Jeff Boudreault, Pierrette Robitaille, Martin Héroux et Michel Charrette ont néanmoins l'impression d'être passablement plus en phase avec leur propos à cette période-ci de l'année. Leur tournée, qui s'arrêtera dans 27 villes, a débuté le 9 novembre et s'échelonnera jusqu'au2 février, avec escale à la salle J.-Antonio-Thompson dimanche soir.

En écrivant leur pièce à la fin de 2011, les deux auteurs ne soupçonnaient pas non plus à quel point ils seraient en phase avec l'actualité puisque dans ce Réveillon, on entre dans un univers de politique municipale où circulent allègrement les enveloppes brunes et où tourbillonnent les magouilles.

Le public se retrouvera dans l'univers du conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Gonzague, là où le maire Gérard Campagnat n'a pas d'opposition depuis37 ans. À la veille de Noël, il retrouvera les siens à la salle paroissiale, où il a l'habitude de célébrer avec les employés de l'Hôtel de ville et leur famille. Une surprise l'attend toutefois ce soir-là, quand il apprend que sa belle-soeur se présentera contre lui aux prochaines élections. L'homme devra donc cette fois essayer de reconquérir ses paroissiens, quitte à utiliser certains incitatifs...

Au menu de la soirée, les spectateurs ont rendez-vous avec une comédie qui inclura aussi du chant et de la danse. «C'est très éclaté comme jeu. C'est un humour de gars, très burlesque mais moderne. C'est un show sans prétention, un divertissement pur, un spectacle qui nous met de bonne humeur et qui nous amène dans le temps des Fêtes», défile Pierrette Robitaille. «C'est du rire à l'état pur, on ne va pas là pour réfléchir.»

Parfois, elle regarde en coulisses la réaction des gens dans la salle. «À un moment donné dans la pièce, le père Noël arrive et les gens sont comme des enfants», rigole-t-elle. «Les spectateurs reçoivent ça comme un cadeau. Tout cela est très stimulant pour les acteurs.»

Le public fait d'ailleurs partie intégrante du spectacle, note le coauteur François Chénier, qui assure aussi la mise en scène. «Les spectateurs deviennent les convives de la paroisse et on leur parle», dit-il. Le metteur en scène explique par ailleurs qu'avec les événements qui ont fait l'actualité depuis cet été, on a apporté certaines modifications au texte. «Martin Héroux joue Jean Charest, un premier ministre déchu, avec le ton et la petite perruque frisée», sourit-il.

Les trois hommes de la distribution multiplient les personnages, chacun campant une dizaine de rôles, alors que Pierrette Robitaille incarne quatre personnages. Outre le fait que les deux coauteurs l'avaient précisément dans leur mire, Pierrette Robitaille s'est joint à cette pièce pour le caractère réaliste des personnages qui y défilent. «Ces gens-là, on les connait!», dit-elle.

Il est à noter que Michel Charrette et François Chénier sont précisément le tandem qui a créé la comédie Ladies Night, qui connait un succès impressionnant dans les salles du Québec avec près de 500 représentations jusqu'à ce jour, et qui reprendra du service au printemps. François Chénier se retrouvera aussi au Théâtre des Hirondelles cet été, comme comédien cette fois, sous une mise en scène de Jeff Boudreault. La pièce s'intitulera Idéal pour bricoleur et mettra en scène deux conjoints qui entreprennent des rénovations de leur maison et qui, rapidement, devront aussi rénover leur couple.

Quant à Pierrette Robitaille, outre un rendez-vous au Théâtre du Rideau vert ce printemps et un autre au théâtre d'été à Châteauguay par la suite, c'est sur grand écran qu'on la verra prochainement, dans un film de Denis Côté (Curling), intitulé Vic et Flo ont vu un ours. Elle et Romane Bohringer y interpréteront deux ex-détenues en processus de réhabilitation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer