Vocalys: toujours à la hauteur des défis

Le choeur Vocalys, sous la direction de Raymond... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Le choeur Vocalys, sous la direction de Raymond Perrin, a inauguré sa saison 2012-2013 avec son concert-bénéfice annuel présenté à l'église Sainte-Cécile samedi soir. Pour l'occasion, la musique italienne était à l'honneur.

Photo: François Gervais

Partager

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Samedi soir, l'ensemble Vocalys a inauguré sa saison 2012-2013 à l'église Sainte-Cécile avec un concert de grande qualité qui confirme la constance du choeur dans l'excellence.

La saison complète est placée sous le thème des familles et ce sont les familles italiennes Gabrieli et Scarlatti qui nous ont été présentées samedi. Pour l'occasion, le choeur était accompagné de quatre musiciens: Francine Dufour et Antoine Bareil aux violons, Jacob Auclair-Fortier, au violoncelle et Claude Beaudoin à l'orgue.

La première partie, consacrée à Andrea, l'oncle, et à Giovanni Gabrieli, le neveu, a exploré aussi bien le faste de la musique religieuse vénitienne du XVIe siècle que la gravité de certains de ses madrigaux. Vocalys s'est montré compétent dans les deux facettes mais l'éclat a toujours un attrait particulier pour le public.

À chaque pièce, une configuration différente du choeur. Toute la soirée a été marquée par cette géométrie variable qui a démontré la souplesse des seize interprètes de Vocalys qui ont dû, à plusieurs moments, agir comme solistes. C'est grâce à la construction même des pièces qu'on a pu obtenir des ensembles enflés et expressifs particulièrement satisfaisants dans deux oeuvres de Noël: le O Magnum mysterium et le Hodie Christus natus est fort appréciés du public.

En seconde partie, les Scarletti, père (Alessandro) et fils (Domenico) se sont amusés à fragmenter le choeur pour l'impressionnant Stabat mater du fils et à le ramener à sa conventionnelle configuration à quatre voix pour les deux vibrants motets du père avec accompagnement complet qui ont permis de clore en grâce et en beauté.

Le directeur musical Raymond Perrin avait parlé de programme exigeant pour les spectateurs comme les choristes. On ne doute pas une seconde que ça l'ait été pour les seconds, certaines prouesses vocales dans le Stabat Mater en ont témoigné avec vigueur, mais pas pour le public, encore une fois choyé par le niveau de la prestation de Vocalys.

Perrin, pourtant exigeant, est apparu fort satisfait au terme du concert. «Je pense que le choeur a été à la hauteur du défi. Ce n'est pas la musique la plus flamboyante mais elle était exigeante, notamment dans les madrigaux d'Andrea Gabrieli parce que c'était mouvant, avec énormément de nuances et d'intentions à transmettre. Je suis vraiment content de ce que le choeur a donné. Il y avait aussi plein de solos et les choristes ont très bien relevé le défi.»

On regrettera cependant que pour ce concert-bénéfice, on n'ait pas vendu plus de billets. «La première chose qu'on regarde, c'est l'accueil du public et celui-ci a été encore une fois chaleureux, d'indiquer le président du conseil d'administration Jean-Marc Vanasse. La question qui reste, c'est à savoir si on a vendu assez de billets pour couvrir nos frais de la saison et ça, on ne le saura qu'un peu plus tard.

«J'avais des incertitudes avant le concert parce qu'on n'a pas vendu beaucoup de billets de saison mais on espère toujours que grâce à la qualité des performances de Vocalys, on puisse se reprendre avec un bouche à oreille positif en vue des autres concerts. Ce n'est pas problématique mais si on n'a pas recueilli suffisamment d'argent ce soir, on va peut-être devoir être un peu plus attentifs aux dépenses à venir.»

«On est chanceux de compter sur des choristes aussi passionnés, prêts à faire des sacrifices mais surtout, aussi bons, ce qui nous permet de constamment espérer augmenter le nombre de nos spectateurs réguliers.»

Vocalys accompagnera l'OSTR pour Le Messie de Haëndel, le 9 décembre prochain, mais le deuxième concert de sa propre saison est prévu pour le 23 mars prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer