Les huit objectifs du millénaire: l'heure du bilan

Les huit objectifs du millénaire pour le développement,...

Agrandir

Les huit objectifs du millénaire pour le développement, fixés par l'ONU en 2000, devaient être atteints en 2015.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le monde vu d'ici

Actualité

Le monde vu d'ici

Texte sur l'actualité internationale du Comité de solidarité de Trois-Rivières. »

Daniel Landry
Le Nouvelliste

(Collaboration spéciale) En septembre 2000, l'Organisation des Nations unies (ONU) tenait un sommet afin que ses États membres se dotent d'objectifs pour les 15 premières années du nouveau millénaire. De cette volonté étaient ressortis huit objectifs ambitieux pour améliorer la qualité de vie des habitants de la planète. Il s'agit des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

QUELQUES RÉUSSITES, MAIS PLUSIEURS DÉCEPTIONS

Quinze années plus tard, l'heure est au bilan. Dans un rapport publié en 2014, l'ONU annonce l'atteinte de plusieurs des cibles fixées pour 2015: réduction du nombre de personnes vivant avec moins de 1,25 $ par jour, lutte efficace contre le paludisme et la tuberculose, accès accru à l'eau potable. La croissance économique spectaculaire de la Chine, de l'Inde et du Brésil au début du millénaire n'est pas étrangère à ces réussites.

Toutefois, le bilan n'est pas encourageant dans tous les secteurs. Selon l'ONG française ATD Quart Monde, les OMD n'auraient pas été en mesure de rejoindre les populations les plus vulnérables de la planète. D'ailleurs, l'utilisation du «dollar et vingt-cinq» comme mesure de la pauvreté passe sous silence d'autres facteurs tout aussi centraux, tel que l'accès à l'éducation ou aux soins de santé. C'est sans compter que les OMD ne prendraient pas en considération l'appauvrissement de millions de personnes en raison de la crise mondiale de 2009 (aux États-Unis par exemple) ou des politiques d'austérité (en Grèce ou en Espagne par exemple).

Quant à l'environnement, les progrès des dernières années sont tellement modestes que rien n'indique une réduction probable des émissions de gaz à effet de serre et une réaction face aux changements climatiques. Il s'agit pourtant de facteurs essentiels à l'amélioration de la qualité de vie des populations mondiales au XXIe siècle.

LA PROCHAINE ÉTAPE

À l'échéance de la date fixée, force est donc de constater l'échec partiel des Objectifs du millénaire pour le développement. Cependant, déjà, des discussions sont entamées pour donner suite à ces objectifs et mettre en place de nouveaux objectifs dits du développement durable (ODD). Ceux-ci prendraient en considération les enjeux écologiques et sociaux à la fois. Par l'entremise d'un site web (myworld2015.org), l'ONU consulte dès maintenant les populations du monde afin d'évaluer les cibles et les enjeux les plus importants à intégrer à ces nouveaux objectifs.

LE CANADA À CONTRESENS

Malgré ses limites, les OMD constituent la preuve que le multilatéralisme peut fonctionner quand la volonté des acteurs internationaux est au rendez-vous. À ce titre, le Canada fait figure de délinquant depuis une décennie dans à peu près tous les dossiers internationaux.

Plutôt que de favoriser les canaux de la coopération, il mène des politiques belliqueuses et ravageuses pour les populations du Sud.

Pour en savoir plus:

www.cs3r.org

www.un.org

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer