Frédéric Dion rentre au pays lundi

L'aventurier Frédéric Dion, qui a notamment atteint en... (Photo: Frédéric Dion)

Agrandir

L'aventurier Frédéric Dion, qui a notamment atteint en solitaire le pôle sud d'inaccessibilité marqué par un buste de Lénine, rentre au pays lundi.

Photo: Frédéric Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) L'aventurier Frédéric Dion pourra enfin embrasser sa conjointe et ses deux filles après plus de deux mois de séparation. Il doit arriver lundi après-midi à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, après avoir réalisé plusieurs exploits et battu des records mondiaux en Antarctique.

Depuis son départ de la base russe de Novolazarevskaya le 10 novembre, l'aventurier de Notre-Dame-du-Mont-Carmel est devenu la première personne à atteindre le pôle sud d'inaccessibilité en solitaire, soit le centre de l'Antarctique, exploit réalisé le 15 décembre, avant de poursuivre son périple vers le pôle sud géographique. Après avoir atteint ce deuxième objectif le 24 décembre, Frédéric Dion avait encore de l'énergie et de la nourriture pour relever un défi supplémentaire. Dès le jour de Noël, il s'est dirigé vers le Hercules Inlet, son objectif ultime, qu'il a finalement rejoint le 3 janvier.

Ce périple de 54 jours et de 4382 km réalisé sur des skis tirés grâce à un cerf-volant à traction a permis à l'aventurier de 37 ans de réaliser trois premières mondiales.

Les derniers jours passés à Punta Arenas, au Chili, lui ont permis d'expédier son matériel et de préparer son retour au Québec. Bien qu'il sera de retour au pays lundi, l'aventure de Frédéric Dion n'est pas encore complétée. Ses exploits ont fait grand bruit et les médias se l'arrachent. Il consacrera d'ailleurs les journées de mardi et de mercredi à une série d'entrevues.

Le repos ne sera que de courte durée. Frédéric Dion présentera ses exploits lors d'une série de conférences qui auront lieu dans plusieurs villes du Québec. Déjà, des dates sont retenues pour des conférences d'une durée de 2 h 30 à Montréal, le 13 février, à Laval, le 17 février, à Trois-Rivières, le 25 février, à Québec, le 27 février et à Sherbrooke, le 5 mars. La soirée du 25 février, à Trois-Rivières, promet d'être particulière. L'aventurier a manifesté à plusieurs reprises son intention de tenir un événement très spécial pour son «retour à la maison». Les billets pour ces conférences sont disponibles à antarctiquesolo.com.

En guise d'avant-goût, l'aventurier a déjà publié sur YouTube une «bande-annonce» nommée Antarctique Solo de son périple sur le continent de glace, voyage qui a été parsemé d'embûches. On peut voir dans cette vidéo de près d'une minute l'ampleur des défis et obstacles qu'il a dû surmonter. On constate de plus la force des éléments, impitoyables à cet endroit de la planète.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer