Ruth Ellen Brosseau conserve son siège

Accueillie par ses partisans lundi soir à Saint-Barthélemy,... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Accueillie par ses partisans lundi soir à Saint-Barthélemy, Ruth Ellen Brosseau a savouré sa victoire électorale en compagnie de son fils, Logan.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

Ruth Ellen Brosseau résiste à la dégringolade du Nouveau Parti démocratique. La députée sortante a mérité la confiance des électeurs de Berthier-Maskinongé à une deuxième reprise, elle qui vient de terminer une première campagne électorale au sein de la circonscription.

La performance de Mme Brosseau est aux antipodes de celle enregistrée par son parti. Non seulement elle a conservé son siège avec 42 % des voix exprimées, mais elle a récolté une meilleure majorité (plus de 8000 votes) qu'en 2011 (quelque 5800 votes).

«Je suis une députée à l'écoute, proche des citoyens, J'ai travaillé fort. J'ai eu la confiance des gens aujourd'hui (lundi) et je m'engage à travailler encore plus fort», raconte Mme Brosseau, accueillie chaleureusement par ses partisans dans un restaurant de Saint-Barthélemy.

Candidate poteau en 2011, Mme Brosseau a cette fois pris part à la campagne électorale, multipliant les rencontres avec les citoyens et expliquant le programme du parti notamment lors des activités publiques des Chambres de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé et de Berthier-d'Autray. Mais étant donné sa grande présence sur le terrain depuis 2011, elle a mérité une grande sympathie populaire qui a de toute évidence joué un rôle majeur dans sa réélection.

«En 2011, j'ai été élue à cause de Jack (Layton, l'ex-chef du NPD). Aujourd'hui (lundi), je suis réélue à cause du travail accompli durant mon mandat. Je suis vraiment fière de ça. Et je suis fière de l'implication de mes bénévoles. J'ai pris racine dans la circonscription. L'accueil des gens en 2011 a toujours été chaleureux. Ils avaient voté pour un changement. J'ai eu beaucoup de travail à faire pour connaître les dossiers et je me suis engagée à 200 % pour être une députée présente et une voix forte à la Chambre des communes. Et ça va continuer avec ce mandat», assure Mme Brosseau, en précisant que les membres du NPD vont analyser le résultat global de l'élection au cours des prochaines heures.

Le bloquiste Yves Perron s'est classé deuxième. Cet enseignant d'histoire de Saint-Félix-de-Valois a obtenu autour de 26 % des votes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer