Les élections en bref

Pas moins de 1,2 million de personnes sont... (Photo: Le Soleil)

Agrandir

Pas moins de 1,2 million de personnes sont allées aux urnes lundi lors de la dernière des quatre journées du vote par anticipation.

Photo: Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gabriel Delisle, La Presse Canadienne
Le Nouvelliste

Quelque 3,6 millions d'électeurs ont participé au vote par anticipation

Un grand nombre d'électeurs ont profité de l'Action de grâce pour remplir leur devoir de citoyen. Pas moins de 1,2 million de personnes sont allées aux urnes lundi lors de la dernière des quatre journées du vote par anticipation, a indiqué mardi une porte-parole d'Élections Canada, Francine Bastien.

Selon l'organisme, pas moins de 3,6 millions de personnes ont participé au vote par anticipation dans l'ensemble du pays, une hausse de 71 pour cent par rapport aux élections fédérales de 2011. Toutefois, cette opération s'était alors déroulée pendant trois jours.

Par ailleurs, Élections Canada a indiqué que plus de 70 000 électeurs s'étaient inscrits et ont voté dans les bureaux installés sur 38 campus, 13 centres communautaires et deux YMCA dans le cadre d'un projet expérimental.

Une électrice de Trois-Rivières, Nicole Gendron, a eu... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Une électrice de Trois-Rivières, Nicole Gendron, a eu bien du mal à faire voter ses parents non-voyants ce week-end. 

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Difficile de faire voter ses parents non voyants

Une électrice de Trois-Rivières, Nicole Gendron, a eu bien du mal à faire voter ses parents non voyants ce week-end.

Elle estime qu'elle n'a pas eu toute l'aide nécessaire pour qu'ils puissent exercer leur droit fondamental de citoyen.

En entrevue sur les ondes du FM 106,9 Mauricie, la dame a indiqué qu'elle a l'habitude d'aider ses parents à faire la croix sur le bulletin de vote.

Mais ce week-end lors du vote par anticipation, elle n'a pu aider qu'un seul d'entre eux.  

Les responsables d'Élections Canada lui ont affirmé qu'elle ne pouvait accompagner dans l'isoloir qu'un de ses parents. Elle a donc dû demandé à un inconnu, qui a dû selon les règles être assermenté, d'accompagner son père dans l'isoloir.

«On ne le connaît même pas», a affirmé outrée la dame en entrevue à la station de radio privée.

Nicole Gendron a porté plainte à Élections Canada, estimant qu'elle n'a pas la certitude que le vote de son père a été correctement enregistré.

Du côté d'Élections Canada, on affirme que la règle stipule qu'un citoyen ne peut accompagner qu'une seule personne handicapée, et ce, même s'il s'agit de membres de sa famille immédiate. Lorsqu'il le fait, il doit prêter serment et signer un document afin de conserver la confidentialité du vote de la personne handicapée.

De plus, deux employés d'Élections Canada peuvent aussi accompagner une personne handicapée pour l'aider à exercer son droit de vote.

Ceux-ci doivent de plus se plier aux mêmes règles de confidentialité.

Dominic Therrien... (Photo: Archives, Le Nouvelliste) - image 3.0

Agrandir

Dominic Therrien

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Collège Laflèche: des étudiants prédisent une majorité aux conservateurs

En 2011, les étudiants du Collège Laflèche avaient visé juste en prédisant les appuis sans précédent des électeurs à l'endroit du NPD.

Si on se base sur le vote des étudiants de l'institution privée, les conservateurs formeraient le prochain gouvernement majoritaire.

Ce vote fictif a été réalisé à la suite d'une rencontre citoyenne tenue le 5 octobre dernier, où étaient présents des candidats des principaux partis.

Les étudiants semblent avoir été impressionnés par la prestation du candidat conservateur dans Trois-Rivières, Dominic Therrien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer