François-Philippe Champagne nommé dans l'équipe économique libérale

Après avoir pris les traits de Monsieur Spock,... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Après avoir pris les traits de Monsieur Spock, le célèbre personnage de la série Star Trek, plus tôt ce mois-ci, François-Philippe Champagne voit ses affiches être à nouveau modifiées. Cette fois, sur quelques-unes de ses pancartes est apparue une couronne sur sa tête. Un clin d'oeil sympathique selon le principal intéressé. «Surtout en politique, si on ne vaut pas une risée, on ne vaut pas grand-chose.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) La présence du candidat libéral, François-Philippe Champagne, au sein de l'équipe économique libérale pourrait avoir des retombées importantes sur la région de la Mauricie. C'est du moins ce qu'avance le candidat dans Saint-Maurice-Champlain après avoir été officiellement nommé à Toronto mardi.

Pour l'homme originaire de Shawinigan, cette reconnaissance vient prouver qu'il est possible de se démarquer même en étant en région. «Ça veut dire que les élites du monde économique ne sont pas seulement à Toronto, à Vancouver ou à Montréal, mais qu'elles sont en Mauricie aussi. C'est une marque de reconnaissance importante», reconnaît M. Champagne. «Même un petit gars de Shawinigan peut avoir une influence en dehors des frontières de Shawinigan et même du Québec».

Il compte profiter de cette nouvelle voix offerte par le Parti libéral afin de mettre en lumière les réalités régionales. Selon lui, ses contacts issus du milieu économique canadien pourraient également amener des possibilités intéressantes pour la Mauricie.

«Ce qui compte, c'est ce qu'on peut faire avec cette reconnaissance-là pour l'avenir des gens de la Mauricie et des entreprises. Ça permet d'avoir une voix forte et d'être à la table des décisions. Ça veut dire de pouvoir représenter les régions du Québec. Si tu n'es pas à la table, tu ne peux pas avoir cette influence-là. Pour la Mauricie, je vois ça comme une très bonne nouvelle», mentionne-t-il.

Cette nomination pourrait peut-être même l'avantager en vue des prochaines élections, estime-t-il. «Les gens vont avoir à choisir entre des candidats poteaux et un candidat qui fait partie officiellement de l'équipe économique d'un parti national. Le contraste ne pourrait pas être plus grand entre les candidatures dans le comté de Saint-Maurice-Champlain», soutient-il.

«Si vous regardez dans la Mauricie et au Centre-du-Québec, même au Québec, quel parti a mentionné des Québécois dans son équipe économique pancanadienne?», questionne-t-il.

laurie.noreau@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer