Des locaux pour les nouveaux entrepreneurs

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly,... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly, a présenté, lors d'un 5 à 7 mercredi, les grandes lignes du projet du nouveau centre d'affaires destiné aux entreprises en démarrage.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les nouveaux entrepreneurs à la recherche d'un local afin de démarrer leurs activités pourront bientôt s'installer dans le Centre d'affaires d'IDE Trois-Rivières, un endroit qui leur est spécialement destiné se trouvant en plein coeur du centre-ville trifluvien.

Ce nouveau centre qui offrira des locaux à partir de 95 $ par mois sera aménagé aux deuxième et troisième étages de l'édifice François-Nobert. Le rez-de-chaussée de cet édifice situé à l'intersection des rues Royale et des Forges abrite un Café Morgane depuis de nombreuses années alors que les étages supérieurs étaient jusqu'à tout récemment occupés par des employés de la Ville rattachés au département des technologies de l'information.

Les bureaux de ce département ont été déménagés dans l'édifice de la rue Royale que la Ville a acheté à la Caisse Desjardins des Trois-Rivières au printemps 2016 au coût de 1,5 million de dollars. 

Alors qu'elle avait initialement l'intention de le vendre après avoir relocalisé ses employés dans sa nouvelle propriété, la Ville a plutôt décidé de le mettre à la disposition d'IDE Trois-Rivières pour ce projet. Par ailleurs, le Café Morgane demeure locataire du local situé au rez-de-chaussée.

«C'est pour permettre de démarrer son entreprise sans être trop handicapé par des frais exorbitants. Ce qui est également important pour nous, c'est que ça se trouve dans un secteur que nous voulons réanimer et en faire un quartier des affaires. Ça s'inscrit dans une logique de création d'un écosystème dans lequel on retrouvera des entreprises innovantes», explique le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

Tous les travaux de rénovation à l'intérieur du bâtiment seront effectués par des entreprises qui ont été accompagnées par IDE Trois-Rivières dans leur démarrage. Les rénovations débuteront sous peu et l'ouverture officielle est prévue en novembre. De plus, le loyer que payeront les futurs locataires inclura le mobilier, l'Internet et la téléphonie IP. 

Une salle de conférence et une salle à manger seront également à la disposition des locataires de la vingtaine de locaux qui seront disponibles.

M. De Tilly soutient que plusieurs entrepreneurs présentement en démarrage d'entreprise ont déjà démontré un intérêt, dont une entreprise européenne spécialisée dans le domaine des équipements médicaux qui veut s'implanter en Amérique du Nord.

Ce centre d'affaires vient s'ajouter à l'accélérateur industriel destiné aux entreprises oeuvrant dans les technologies informatiques et électroniques qu'IDE Trois-Rivières a implanté au coût de 2,7 millions de dollars dans le même secteur, soit dans les locaux qu'occupait autrefois le Centre funéraire Rousseau et Frères sur la rue Des Volontaires.

Impliqué à titre de partenaire dans ce projet, le Fonds communautaire d'emprunt de la Mauricie (FCEM) déménagera également ses bureaux dans le nouveau centre. Venant en aide à des personnes se lançant en affaires n'ayant pas ou peu accès à du crédit depuis maintenant 17 ans, le FCEM se rapprochera donc de sa clientèle cible.

«Ça va nous permettre d'être au coeur de l'action et de nous rapprocher de notre partenaire qu'est IDE Trois-Rivières. Nous allons donc pouvoir avoir un impact encore plus grand. Nous pourrons attacher des montages financiers et nous parler des projets», indique la directrice générale du Fonds, Guylaine Perron.

Une offre intéressante

Les détails concernant ce projet ont été présentés lors d'une activité de réseautage à laquelle ont pris part plusieurs entrepreneurs en démarrage qui sont accompagnés dans leurs démarches par IDE Trois-Rivières. 

Honore Yao Doh, un homme originaire de la Côte d'Ivoire qui travaille présentement afin de se lancer à son compte dans le domaine de la géomatique et du développement durable, s'est dit intéressé par ce nouveau centre d'affaires, en raison du faible coût et des services inclus.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer