Touchés par l'ouragan Irma? À vos papiers!

Irma a dûrement frappé Cuba.... (Associated Press)

Agrandir

Irma a dûrement frappé Cuba.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gary Frost

Gary Frost est directeur des services aux consommateurs à l'Office de la protection du consommateur.

Le Nouvelliste

CHRONIQUE / Les catastrophes naturelles, par exemple les séismes, les déjections volcaniques ou les ouragans comme l'actualité en fait sporadiquement état, peuvent entrainer des perturbations importantes dans les transports et les communications. Les ouragans survenus la semaine dernière en ont encore une fois furieusement fait la démonstration.

Alors que la saison des ouragans achevait de semer la dévastation jusque dans l'extrême sud des États-Unis, des milliers de voyageurs rapatriés prestement de la région des Caraïbes où ils séjournaient sont désormais de retour au pays.

Maintenant que les transporteurs aériens, les agences de voyages et les voyageurs eux-mêmes reprennent le cours normal des choses, les questions fusent quant à la possibilité pour ces voyageurs de recevoir des indemnités relativement aux effets de l'ouragan Irma sur leur séjour.

Q Les voyageurs rapatriés ou évacués en raison de ces événements ont-ils accès à l'indemnisation du Fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV)?

R Les voyageurs touchés par l'ouragan Irma, qui ont fait affaire avec une agence de voyages titulaire d'un permis d'agent de voyages en règle, pourraient être admissibles à ce Fonds.

Lorsqu'un ouragan survient alors que les voyageurs sont à l'étranger et que la date prévue du retour s'en trouve modifiée, les voyageurs visés par ce dispositif de protection financière peuvent soumettre une réclamation pour les services non reçus en raison d'un séjour écourté, par exemple l'hébergement, les excursions et autres services touristiques lorsque ceux-ci ont été payés à l'agence de voyages.

Pour soumettre une réclamation

Les voyageurs qui ont subi des pertes ou qui ont engagé des dépenses supplémentaires en raison de ces événements météorologiques exceptionnels doivent donc conserver leurs factures, leurs preuves de paiement et les autres documents pertinents pour justifier une demande de remboursement. Le fonds pourrait les rembourser. Un formulaire de réclamation est disponible dans le site Web de l'Office de la protection du consommateur (OPC) dans la section pour les consommateurs / Voyage, en français et en anglais.

Obligation faite aux agences de voyages

Rappelons qu'au Québec, la Loi sur les agents de voyages (LAV) impose aux agents de voyages d'être titulaires d'un permis d'agent de voyage de l'OPC et de fournir un cautionnement. Les agents de voyages ont aussi l'obligation de percevoir les contributions des voyageurs au Fonds, qui correspond à 1 $ pour chaque tranche de 1000 $ dépensés en services touristiques.

Cet ensemble constitue le dispositif de protection financière dont bénéficient les voyageurs qui se procurent leurs services touristiques chez un agent de voyage titulaire d'un permis en règle. À titre d'information, le tableau ci-contre présente le portrait de l'indemnisation versée aux voyageurs au cours de la période 2013 à 2016.

Quant aux voyageurs s'étant procuré leurs services touristiques directement chez un fournisseur sans faire affaire avec un agent de voyages, ils peuvent vérifier les politiques du transporteur, les conditions de leur assurance-voyages, ou encore, les protections offertes par la compagnie émettrice de leur carte de crédit.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer