Les affaires express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Prix d'excellence du réseau de l'UQ: deux employés de l'UQTR honorés

Deux employés de l'UQTR, François Guillemette et Benoît Séguin, viennent de recevoir un Prix d'excellence 2017 décerné par l'Université du Québec. Au total, six professeurs et cadres du réseau de l'UQ ont reçu une distinction, cette année.

Le prix de l'excellence en enseignement, volet leadership, revient donc à François Guillemette, professeur au département des sciences de l'éducation de l'UQTR pour son leadership en pédagogie de l'enseignement supérieur.

Très impliqué en recherche, il a créé de nombreuses structures permettant aux professeurs et chargés de cours d'améliorer leurs pratiques pédagogiques. 

Il a entre autre développé, en 2011, avec le Cégep de Trois-Rivières, le Centre interdisciplinaire de perfectionnement pédagogique et de recherche en enseignement supérieur (CIPPRES).

De son côté, Benoît Séguin a reçu le prix d'excellence en gestion, volet carrière.

Directeur du service de la bibliothèque de l'UQTR, il a notamment coordonné les efforts de 150 personnes afin de déployer un système de gestion documentaire dans huit établissements du réseau de l'UQ. 

Il a de plus collaboré à l'implantation d'une plate-forme partagée de services pour l'ensemble des bibliothèques universitaires. Ce projet, en cours de réalisation, deviendra l'un des plus importants dans le domaine de la bibliothèque canadienne. Brigitte Trahan

Assistance en résidence privée pour aînés: nouvelle formation à la CS de l'Énergie

La Commission scolaire de l'Énergie lance une formation appelée Assistance à la personne en résidence privée pour aînés. Une entente a été prise à cet effet avec Services Québec pour le financement de cette formation de 49 heures. Elle vise à préparer une cohorte de 14 candidats à occuper des emplois dans l'aide aux personnes âgées, principalement dans le secteur privé. La Commission scolaire indique qu'elle détient l'expertise et le matériel nécessaires pour offrir cette formation et répondre aux besoins en main-d'oeuvre dans ce secteur de la santé. Brigitte Trahan

CS de l'Énergie: hausse de 1 % pour les commissaires

Les 13 commissaires de la Commission scolaire de l'Énergie, le président, le vice-président et les quatre commissaires-parents recevront une hausse de 1 % de leur rémunération, cette année.

La loi sur l'instruction publique permet au conseil des commissaires de déterminer la rémunération qui peut être versée à ses membres. Elle doit toutefois tenir compte du montant annuel maximal pouvant être versé. Ce montant est déterminé par le gouvernement. Le décret gouvernemental, cette année, est de 155 356 $, ce qui représente 1 %. Brigitte Trahan

Premier Gala Le Manufacturier: période de mise en candidature

Les formulaires de mise en candidature du premier Gala Le Manufacturier, organisé par les Manufacturiers Mauricie-Centre-du-Québec, sont désormais en ligne. 

Les dix thématiques à l'honneur sont accessibles sur le site www.mmcq.ca aux manufacturiers désireux de soumettre leur entreprise pour l'un ou l'autre des prix. La période du dépôt des candidatures s'étend du 30 août au 29 septembre, minuit. Rayonnement international, développement durable régional, ressources humaines, santé et sécurité au travail, innovation de produits, innovation de procédés/innovation organisationnelle, investissement régional, créativité, nouvelle entreprise, entreprise de l'industrie intelligente (Virage 4.0): voilà les dix thèmes en question. Marc Rochette

La croissance du marché du travail a ralenti aux États-Unis en août

La croissance du marché du travail américain a ralenti en août, les employeurs ayant créé un total de 156 000 emplois - ce qui reste malgré tout suffisant pour suggérer que la plupart des entreprises sont confiantes vis-à-vis de l'économie. Le taux de chômage a grimpé à 4,4 pour cent, par rapport à son niveau de 4,3 pour cent de juillet, a précisé vendredi le département américain du Travail. La création d'emplois des mois de juin et de juillet a par ailleurs été révisée à la baisse d'un total de 41 000 emplois, ce qui se traduit par une solide moyenne de 176 000 emplois créés chaque mois depuis le début de l'année. Dans l'ensemble, le rapport de vendredi sur le marché du travail témoigne d'une économie qui génère toujours des emplois de façon soutenue, à une cadence plus lente qu'elle ne l'a fait plus tôt dans sa reprise après la Grande Récession d'il y a neuf ans. Associated Press

325 millions de profit au dernier trimestre pour Loto-Québec

Loto-Québec a affiché vendredi un bénéfice net en hausse de 8,9 % pour le premier trimestre de son nouvel exercice, un résultat appuyé par une hausse généralisée de ses revenus et une diminution de ses charges.

La société d'État a engrangé un bénéfice de 325,1 millions $ au cours du trimestre clos le 26 juin, ce qui se compare à un profit de 298,5 millions $ lors de la même période l'an dernier.

Les revenus se sont chiffrés à 882,4 millions $, en regard de recettes de 830,6 millions $ un an plus tôt, ce qui représente une croissance de 6,2 %. Les produits des loteries ont grimpé de 8,9 % à 430,8 millions $. 

Le nouveau jeu pancanadien « Grande Vie » a généré des revenus de 18 millions $ au plus récent trimestre, tandis que les ventes de loteries instantanées ont progressé de 8,6 %.

Du côté des casinos, les revenus ont avancé de 6,3 % à 213,6 millions $, ce que la société a notamment attribué à l'accroissement de la clientèle aux machines à sous, aux tables de jeu et dans les restaurants et bars. Le nombre de visites dans les casinos a augmenté de 3,8 % par rapport à l'an dernier.

Les revenus du secteur des établissements de jeu - qui regroupe les loteries vidéo dans les bars, les salons de jeux, les bingos et les Kinzo -, ont avancé de 1,4 % par rapport à l'an dernier pour atteindre 243,5 millions $.

De leur côté, les revenus en provenance du site de jeu en ligne de Loto-Québec ont avancé de 42,3 % pour atteindre 24,5 millions $.

Les charges totales de Loto-Québec ont diminué de 0,8 % à 222,2 millions $.

Dans un message contenu dans le rapport financier de la société d'État, la présidente et chef de la direction, Lynne Roiter, a estimé que l'exercice 2017-2018 «(démarrait) de belle façon pour Loto-Québec». 

Elle a du coup noté que les hausses des revenus et des profits auraient été «encore plus importantes» si ce n'était de la journée en moins que comptait le plus récent trimestre par rapport à l'an dernier. La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer