Le Presbytère lance ses propres bières

Le resto-brasserie Le Presbytère de Saint-Stanislas a lancé... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le resto-brasserie Le Presbytère de Saint-Stanislas a lancé cinq nouvelles bières vendredi soir. De gauche à droite: Isabelle Dupuis, Francis Boisvert, Alexandre Perreault et Olivier Boisvert.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Saint-Stanislas) Le resto-brasserie Le Presbytère de Saint-Stanislas, ouvert en 2016, a lancé officiellement, vendredi soir, la production de ses propres bières, cinq au total, dont une Irish red ale et une blonde. «Pour pouvoir vendre nos produits, ça nous prenait un permis d'alcool et même pour commencer à brasser ici», indique Isabelle Dupuis, copropriétaire de l'établissement avec son conjoint, Francis Boisvert.

Ce permis étant maintenant acquis, «c'était donc la première fois qu'on dégustait nos bières» vendredi, indique Mme Dupuis.

La soirée de lancement a été animée par le groupe de musiciens The Splash Band.

Rappelons que le couple avait fait l'acquisition du presbytère de Saint-Stanislas en octobre 2015 dans le but d'y aménager un restaurant-brasserie familial ainsi que des cuves de fermentation pour faire sa propre bière même si le commerce se spécialise déjà dans la vente de nombreuses marques de bières de spécialité.

Le nom que porteront ses produits fait présentement l'objet d'un concours lancé par ce nouveau commerce qui a été ouvert à l'été 2016.

Isabelle Dupuis, indique que quelque 130 suggestions de noms ont été offertes par la clientèle, jusqu'à présent et que le choix sera dévoilé en octobre, lors du premier anniversaire de l'établissement.

Grâce à ses quatre fermenteurs, le resto-brasserie produira quelque 800 litres de bière à la fois.

L'établissement pourra éventuellement vendre ses produits sur le marché. 

Pour l'instant, la consommation se fait sur place seulement, «car nous avons un permis artisanal qui nous permet de recevoir des familles avec enfants», explique la copropriétaire.

Il semble que la clientèle apprécie le nouveau produit. «On s'est fait une petite réserve pour être certain de fournir à la demande», dit-elle.

Rappelons que Mme Dupuis a longtemps géré un restaurant et un service de traiteur à Saint-Stanislas avant l'acquisition du presbytère qu'elle et son conjoint ont transformé tout en lui conservant son cachet historique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer