Boutique Jules et Nolan: un déménagement pour fournir à la demande

Les fondatrices de la boutique Jules et Nolan,... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les fondatrices de la boutique Jules et Nolan, Léonie Roy et Sara-Pier Comeau, déménagent leur atelier sur la rue Cherbourg.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Lorsqu'elles ont pris la décision de créer leur propre entreprise d'accessoires tendance pour tout-petits, Jules et Nolan, il y a plus de deux ans, les deux jeunes entrepreneures trifluviennes Sara-Pier Comeau et Léonie Roy étaient loin de se douter de tout le chemin qu'elles allaient parcourir en si peu de temps. L'engouement continu pour leurs produits fabriqués au Québec est tel après deux ans d'existence qu'un déménagement était devenu plus que nécessaire pour les jeunes mamans.

Depuis sa création il y deux ans, l'atelier de Jules et Nolan avait pignon sur rue dans le sous-sol de Léonie, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest . C'est cependant à quelques pas de là, sur la rue Cherbourg, que le nouvel atelier de l'entreprise a élu domicile vendredi. 

Un déménagement devenu primordial pour les deux jeunes mamans entrepreneures qui commençaient à être à l'étroit dans leur petit atelier de la rue Marie-Guyart. «On savait que le temps commençait à presser. C'était des discussions qui étaient dans l'air depuis quelque temps, mais on peut dire que le déménagement a dû être devancé à cause de l'engouement pour nos produits», mentionne la copropriétaire de la boutique en ligne Jules et Nolan, Sara-Pier Comeau. 

Alors qu'elles ont trouvé la perle rare la semaine dernière, on peut toutefois dire que les choses se sont précipitées pour les deux entrepreneures qui, en moins d'une semaine, ont mis toute leur énergie à s'affairer aux derniers préparatifs avant le déménagement prévu une semaine plus tard. «En ce moment, on dirait que tout se passe en même temps et que tout va vite, mais ça arrive dans un bon moment pour nous puisque les étoiles semblent bien alignées», avoue Sara-Pier.

«Ça arrive dans un bon moment pour nous puisque les étoiles semblent bien alignées.»

D'une superficie de plus de 1000 p2, le nouveau local de la rue Cherbourg est donc trois fois plus grand que l'atelier actuel. «C'est le seul qu'on a visité physiquement et ça été un coup de coeur pour nous deux. Ce qu'on a aimé quand on est rentré, c'est qu'on se visualisait bien dans cet espace lumineux», précise la copropriétaire Léonie Roy. 

Rappelons que c'est en avril 2015 que l'aventure de la boutique en ligne Jules et Nolan a vu le jour. Alors que les deux jeunes mamans attendaient toutes deux leur premier enfant, l'idée de créer des accessoires uniques pour les tout-petits a germé dans leur esprit. C'est cependant lors de leur congé de maternité qu'elles ont commencé à confectionner des accessoires pour leurs proches, pour ensuite ouvrir leur boutique en ligne. 

Deux ans plus tard, en plus d'offrir des vêtements et accessoires pour bébés et enfants en ligne et dans plusieurs points de vente au Québec et en Ontario, l'entreprise trifluvienne fera son entrée dès l'automne dans les magasins Clément et offrira une collection de vêtements pour les mamans.

Une entreprise qui se démarque

Loin d'être les seules sur le marché à fabriquer des vêtements et des accessoires pour bébé, l'entreprise Jules et Nolan réussit tout de même à se démarquer de ses concurrents. «Quand on a commencé en 2015, il n'y avait que quelques entreprises du genre, mais maintenant, on est des centaines. Mais ce qui nous démarque et qui rend notre entreprise unique, c'est que nous faisons nos propres tissus, en plus de les faire au Québec. C'est donc notre marque de commerce», explique Léonie.

Malgré ce succès, Léonie et Sara-Pier étaient loin de s'imaginer en 2015 que leur compagnie connaîtrait un tel engouement auprès des jeunes mamans, et ce, partout au Québec. «C'est énorme le travail qu'on a accompli en quelques années. On est loin de nos confections artisanales sur des tables en plastique dans le sous-sol de Léonie. On a fait du chemin comme on n'aurait jamais pensé pouvoir en faire», soutient Sara-Pier.

Alors que leur entreprise a le vent dans les voiles, les fondatrices de la boutique Jules et Nolan voient gros pour la suite des choses et aimeraient ajouter des points de vente partout au Canada. 

«On voit grand, car notre entreprise, c'est notre bébé, donc on veut qu'il grandisse», conclut Sara-Pier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer